élection de Brahim Hafidi du RNI à la tête du conseil

élection de Brahim Hafidi du RNI à la tête du conseil

Comme l’annonçaient les prévisions qui s’échafaudaient depuis déjà quelques semaines au niveau de la région du SMD, Brahim Hafidi a été nommé, vendredi 19 septembre, à la tête du conseil de la région. Les membres du conseil ont ainsi nommé Hafidi en tant que nouveau président pour un premier mandat à la tête du conseil de la région. Une nomination qui a été remportée par un score de 87 voix sur un total de 110 voix dont 7 ont été annulées. M. Hafidi, du Rassemblement national des indépendants, a été ainsi confirmé dans son nouveau poste de président de la région. Le RNI sort de ces nouvelles élections avec une forte présentation surtout que le premier vice-président, Mohamed Bouhdoud, appartient au même parti. En effet, M. Bouhdoud, coordinateur du parti et membre du bureau national, occupait le même poste lors du mandat de l’ancien président Aziz Akhannouch. Quant au parti de l’Istiqlal (PI), il sera représenté par Abdessamad Kiouh. Ce dernier a été nommé en tant que deuxième vice-président lors de ces élections. Toutefois, M. Hafidi a dû affronter la concurrence de l’un des membres de son propre parti, à savoir Mohamed Aâfir qui a eu 16 voix. Une candidature appuyée par les membres du conseil, provenant de Ouarzazate et de Zagora, qui tentaient d’amener la présidence dans leur camp. Signalons que la composition du bureau de ce nouveau conseil s’est opérée au cours de la même soirée de vote.
Le nouvel élu à la tête du conseil régional du SMD, âgé de 54 ans, devrait assurer la bonne poursuite des différents chantiers lancés au niveau de la région dans les différents secteurs clefs, à commencer par la gestion de l’eau et entre autres l’agriculture. M. Hafidi, docteur en sciences agronomiques, occupait jusque-là le poste de directeur de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, Complexe horticole d’Agadir, depuis 1994. M. Hafidi est également à la tête de l’Association Agrotech Souss-Massa-Drâa, qui faisait du développement de la région en matière de l’agrotechnologie son fer de lance. On note à son actif la mise en place de la convention cadre portant sur la gestion des ressources hydriques, ainsi que la réalisation de plus de 43 projets de valorisation des produits du terroir au sein des provinces et préfectures de la région du SMD. Une expérience qui donne, certainement, à ce nouveau président l’occasion d’accompagner de près différents projets initiés dans ce cadre au niveau de la région. n
Notons qu’il a été également nommé pour deux mandats de présidence de l’Association «Tiwizi» pour le développement et la coopération, dont il est membre aujourd’hui.
La rencontre du nouveau président avec les membres de son nouveau bureau tracera la nouvelle carte d’engagement de la région. Cependant, les grandes lignes d’engagement de ce pôle stratégique qui est Souss-Massa-Drâa sont déjà mises en place. Continuer sur le même chemin et booster les chantiers ouverts et la grande coopération décentralisée initiée par la région constituent un premier pas pour mener la région vers les objectifs escomptés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *