Élections : L’UC fait le point

L’union constitutionnelle (UC) a exprimé sa fierté des efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI au niveau international et au niveau des Nations unies. Le parti se félicite des résultats positifs de la visite royale aux Etats unis en ce qui concerne le conflit au Moyen-orient et la question de l’intégrité territoriale du royaume.
Dans un communiqué rendu public à l’issue d’une réunion lundi à Casablanca sous la présidence du secrétaire général par intérim de l’UC, M. Mohamed Abied, les membres du bureau politique du parti ont souligné, les efforts déployés par le souverain.
Particulièrement pour «le règlement de la question de l’intégrité territoriale du royaume », exaltant «la perspicacité et la clairvoyance de SM le Roi qui sont de nature à mener au réglement définitif de cette question dans le cadre de la souveraineté nationale».
Pour M. Abied, il n’est pas fortuit que le souverain soit aux Etats unies alors que le conseil de sécurité se prépare à discuter du projet américain. C’est le poids de S.M le Roi sur la scène internationale, ses rapports avec les grands dirigeants du monde et son savoir gérer les situations difficiles qui ont permis la mise à mal des visées algériennes… Autre point à l’ordre du jour de la réunion du bureau politique de l’UC, les échéances électorales. Le code devant régir les prochaines élections est en discussion devant la commission en charge du dossier à la chambre des représentants, il fallait, selon M. Abied, faire le point au niveau de la direction du parti et voir quels amendements apporter et quoi accepter.
Le bureau politique de l’UC a également mis en exergue, dans ce communiqué publié mardi par le quotidien du parti « Rissalat al oumma » (Le message de la nation), l’action bénie du souverain pour « faire entendre la voix arabe dans les milieux américains. Surtout à un moment où toutes les voies de communication ont été bloquées à cause de l’intransigeance israélienne et des tentatives du gouvernement Sharon de monopoliser l’opinion publique internationale en général et américaine en particulier pour justifier les tueries qu’il commet dans les territoires palestiniens autonomes ».
Les membres du bureau politique de l’UC ont également estimé que la visite de SM Mohammed VI, président du Comité Al Qods, « dans la conjoncture difficile que traverse le peuple palestinien et suite au siège imposé au symbole de la souveraineté palestinienne, M. Yasser Arafat, est une contribution agissante de SM le Roi pour délivrer la région de l’emprise de Sharon et la proclamation de l’Etat palestinien, avec Al Qods acharif comme capitale, ainsi que pour l’instauration d’une paix juste et globale dans la région».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *