Electrification du monde rural

Le taux d’électrification du monde rural a atteint 50 % actuellement, contre 19 % en 1995, indique le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Energie et des Mines, soulignant que ce taux passera à 68 % en 2004 et à 80 % en 2006, avant une couverture globale à l’horizon 2010.
Concernant l’accélération de l’opération d’électrification rurale, le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Mohamed Bouzoubaâ, a expliqué mercredi, lors de la session des questions orales à la Chambre des représentants, au nom du ministre en charge du département de l’énergie, que le programme d’électrification globale du monde rural vise, dans un premier temps, le raccordement au réseau national de 1000 douars annuellement avec un investissement d’environ 1 milliard de dirhams par an.
En 1999, il a été convenu d’augmenter le taux d’électrification pour atteindre 1500 douars par an, avec un effort budgétaire supplémentaire de 500 millions de dirhams par an supporté par l’Office national d’électricité, a dit M. Bouzoubaâ, ajoutant qu’il a été également décidé, conformément aux Hautes instructions royales, de retenir le critère de 14.000 dirhams comme plafond pour le raccordement d’un seul ménage, au lieu de 10.000 dirhams afin de généraliser l’électrification du monde rural. Ce programme a connu un grand succès suite à la prise de ces mesures pratiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *