Elle refuse de l’épouser, il la tue

C’est au quartier Kh’chicha, région de Taraste, Inezgane, qu’ils se sont rencontrés la première fois. Tous deux ont des prénoms de la Chaouia et non du Sud marocain. Il s’appelle Miloud et elle se prénomme Drissia. Lorsqu’ils se sont croisés la première fois, il y a une dizaine d’années, près de la source d’eau de leur quartier, il avait dix-sept ans et elle en avait quinze. Elle était en compagnie de ses amies et voisines du quartier en train de s’approvisionner en eau. Il lui a fait un signe. Elle s’est contentée de lui tourner le dos. Elle ne voulait pas de lui, en plus elle n’avait jamais pensé entretenir une relation avec un jeune. Bien que mineure, elle entendait ses amies parler de leurs relations amoureuses avec des garçons. Mais elle n’osait pas franchir le pas parce qu’elle craignait ses deux frères qui la maltraitaient. Miloud ne voulait pas lâcher prise. À force d’insister, elle a fini par lui parler loin des curieux. Cependant, cette rencontre ne le satisfaisait pas. La raison en est qu’elle lui a demandé de ne trop la harceler, même si elle lui a exprimé sa volonté d’entretenir une relation avec lui. « Il vaut mieux rester des amis », lui dit-elle. Depuis, ils ont commencé à se rencontrer irrégulièrement. Ils conversaient furtivement ou échangeaient une cassette audio. Miloud avait déjà quitté l’école. Il se contente de gagner sa vie au marché de gros en travaillant comme porte-faix. L’argent qu’il gagnait ne lui suffisait plus. Au lieu de chercher un autre boulot, il abandonne le marché et commence à errer dans Agadir en quête de touristes. Bref, il est devenu un faux guide. Mais, il n’a pas pu aller plus loin, car les autorités publiques l’en empêchèrent. Il a cessé, en conséquence, d’exercer cette activité. Il se mis en relation avec des trafiquants de drogue. Ces derniers l’ont aidé à devenir l’un d’eux. Depuis, il s’est transformé en dealer en quête de consommateurs. Il finit par développer une grande clientele et à empocher beaucoup d’argent. Mais, il n’a pas oublié Drissia, qu’il aime toujours. Il n’hésitait pas à lui rendre visite au quartier, toujours loin des yeux des curieux. Elle, elle a commencé à ressentir un étrange sentiment à son égard. Elle ne savait pas s’il s’agit de ce qu’on appelle l’amour. Mais, elle était pleine de joie, notamment après lui a voir promis le mariage. Un jour, il est arrêté et condamné par la chambre correctionnelle de première instance d’Agadir à deux ans de prison ferme pour trafic de drogue. Après quoi, il est libéré. Et il est retourné à son activité de trafic de drogue. Il a aussi retrouvé Drissia. Elle était toujours célibataire, bien qu’elle ait atteint l’âge de mariage. Lorsqu’il le lui y a proposé, elle lui a expliqué qu’elle ne peut accepter que s’il cesse de s’adonner au trafic de drogue. Elle ne peut pas vivre avec une personne qui risque d’être arrêtée à tout moment. Et, effectivement, c’est ce qui lui est arrivé. Il a été arrêté une fois encore et il a été condamné à trois ans de prison ferme pour trafic de drogue avec récidive. Quand il a été libéré, , il n’a pas cessé de rendre visite à son amante, Drissia. Elle finit par lui tourner le dos. Elle ne veut plus de lui. Elle lui a expliqué une fois de plus que son avenir ne peut être tributaire d’un trafiquant de drogue qui ne cesse de passer des années derrière les barreaux. Sa réponse était définitive et sans recours. Il avait déjà perdu la tête quand il a entendu sa décision. Il retourne chez lui pour prendre un couteau. Il n’a pas trop réfléchi à ce qu’il allait faire.. Il se pointe devant sa demeure, attendant Drissia. Quand elle l’a remarqué depuis sa fenêtre, elle est sortie pour lui demander d’aller ailleurs pour ne pas créer de problème. Mais, elle ne savait pas qu’elle allait affronter son destin. Miloud n’a pas hésité à brandir son couteau pour lui assener des coups mortels avant de prendre l la fuite. Les enquêteurs ne lui laissèrent pas le temps de quitter Agadir. Il fut arrêté et mis entre les mains de la justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *