Elle reliera le port de pêche à Tikiouine : Première ligne de bus à haut niveau de service à Agadir

Elle reliera le port de pêche à Tikiouine : Première ligne de bus à haut niveau  de service à Agadir

L’aménagement d’une ligne de BHNS vise à atteindre un niveau de performance plus élevé qu’une ligne de bus classique afin d’offrir des niveaux de service pratiquement comparables à ceux d’un système tel que le tramway.

La société Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains vient de lancer le projet de réalisation de la première ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) de la ville d’Agadir.
Le projet se compose de la création d’une ligne prioritaire de BHNS d’environ 15,5 km de site propre, parcourant son territoire selon un axe Nord-Sud-Est, reliant le port de pêche aux quartiers d’habitation en développement et desservant de nombreux pôles générateurs : le centre-ville commerçant et administratif, le souk, l’université, avec aménagement de façade à façade, la création de 35 stations et cinq pôles d’échanges ainsi que des systèmes (billettique, système d’aide à l’exploitation et à l’information voyageurs (SAEIV), gestion des feux…).
Ces pôles d’échanges disposent de réserves foncières pour d’éventuelles extensions et créations de parkings permettant aux automobilistes venant de l’extérieur de la ville d’accéder facilement au BHNS.
Dernièrement, la société Agadir pour la mobilité, porteuse de ce projet, vient de lancer un appel d’offres qui porte sur les prestations de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de la première ligne BHNS de la ville d’Agadir.
Notons que depuis plus de dix ans, les autorités de l’agglomération d’Agadir mènent une réflexion sur la mobilité dans le Grand Agadir, afin d’anticiper les difficultés futures de déplacement liées à la croissance urbaine et démographique. Plusieurs initiatives ont été lancées dans ce sens ces dernières années. Ainsi en 2013 une étude de faisabilité d’une première ligne de bus à haut niveau de service a été réalisée puis mise à jour en 2015, suivie une année après par l’élaboration du Plan de déplacement urbain de l’agglomération d’Agadir. Ces études ont livré deux résultats principaux, la définition d’une architecture de réseau de transport à l’horizon 2025, à l’échelle du Grand Agadir, comprenant la mise en place de corridors de transport en commun en site propre (TCSP) et la réalisation des études de faisabilité d’une première ligne de BHNS de 15,5 km allant du port de pêche au marché de Tikiouine, et qui constituera la première composante du réseau de TCSP.
L’aménagement d’une ligne de BHNS vise à atteindre un niveau de performance plus élevé qu’une ligne de bus classique afin d’offrir des niveaux de service pratiquement comparables à ceux d’un système tel que le tramway.
Rapide, accessible et écologique, le BHNS circule sur des voies réservées (site propre). Il se distingue des autres moyens de transport collectif classiques par la rapidité et la régularité des bus, la grande amplitude horaire du service et la fréquence élevée des passages, le confort et la modernité des véhicules, et l’accessibilité des stations pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *