Entretien : Sofana Benyahia et la beauté des matériaux à l état pur

Entretien : Sofana Benyahia et la beauté  des matériaux à l état pur

ALM : Vous venez d’exposer il y a quelques semaines votre ligne de bijoux, parlez-nous de cette exposition en détail… ?

Sofana Benyahia : Oui en effet, plus précisément, le samedi 3 août dernier fut la date de lancement officiel de ma première collection de pierres précieuses en partenariat avec l’appArt Factory, au Grand Comptoir à Rabat. Cet évènement a été doublement particulier pour moi, car en plus du lancement de ma toute première collection de bijoux de luxe, il s’agissait en fait du lever de rideau officiel de mon nouveau label, celui de «Sofana Art Jewellery». Sous le signe «Idées scintillantes», c’est une danse fantasque de classiques revisités et de créations insolites que j’ai essayé de proposer à travers cette première collection dépeinte par un bal de diamants blancs, bruns, champagnes et noirs, embrassant les sublimissimes gemmes et offrant une intarissable palette de couleurs impérissables et de rêves enchantés. A travers cette exposition, j’ai essayé de démontrer que le luxe peut être accessible, et qu’il ne faut pas être obligatoirement riche pour se permettre un bijou précieux. Les différentes techniques de bijouterie, en plus de la grande palette de pierres précieuses les unes encore plus belles que les autres, sont là pour nous servir, il faut juste avoir de l’imagination et faire appel aux bonnes astuces.

J’en fais mon challenge, et j’espère pouvoir assurer.

 

Quels sont les matériaux que vous utilisez ?

Tout d’abord les pierres précieuses et semi-précieuses dont la pierre éternelle le diamant, l’or et l’argent aussi.

 

Cette passion ne date pas d’hier, parlez-nous du déclic avec le bijou…

C’est d’abord une histoire d’amour avec les minéraux et les pierres précieuses et semi-précieuses. C’est une passion qui date de plus de 20 ans pour les minéraux et les pierres fines qui m’a conduite à découvrir le monde de la gemmologie et de devenir de plus en plus passionnée par ce monde magique des gemmes. Fruit de mes longues recherches en la matière, j’ai pu consolider et enrichir mes connaissances des minéraux et gemmes, en espérant pouvoir atteindre une expertise diplomante prochainement. Passionnée par les bijoux comme toute femme, en plus de mon amour parfois démesuré pour les minéraux, j’ai toujours rêvé de créer mes propres bijoux en pierres naturelles. Détestant l’artificiel, je me suis toujours fait l’avocate du naturel en tentant, parfois désespérément, de convaincre mes proches et mes amies que la beauté réside dans autre chose qu’un cristal anodin qui brille aussi joli qu’il peut l’être. Car rien, mais absolument rien ne pourra remplacer la beauté sublime d’une pierre naturelle même à l’état brut.

C’est ainsi que j’ai commencé à créer mes propres bijoux et à suivre des formations et à approfondir mes connaissances et techniques pour parfaire mes créations.

 

Avez-vous votre propre atelier ou vous sous-traitez et vous axez vos efforts sur la création du bijou dans son style et son raffinement?

Oui, j’ai un atelier chez moi que je suis toujours en train d’enrichir en équipements et matériels nécessaires. Mais, pour le travail compliqué, je sous-traite, tout en axant mes efforts sur le design du bijou. Le suivi et l’accompagnement des artisans dans toutes les étapes de réalisation du bijou sont une tâche qui est également très prenante et qui se révèle parfois très fastidieuse et hyper stressante. Mais une fois le bijou fini, c’est un moment de plaisir incomparable, et le salut revient aux deux, car il ne faut pas oublier le précieux apport de l’artisan qui fait toute la différence.

 

Quels sont vos projets futurs pour développer peut-être votre marque ou même l’exporter ?  Etes-vous dans cette dynamique?

Je me concentre actuellement sur le but principal, celui de me faire une place parmi les designers de bijoux connus au Maroc, je l’espère du moins si ce n’est pas trop prétentieux de ma part. Car je vous rappelle que j’ai un challenge à relever, celui de rendre le luxe accessible au maximum. C’est un challenge que j’ai l’intention de relever en commençant par faire découvrir aux femmes toute la gamme de pierres fines qui existe, le luxe ce n’est pas nécessairement le diamant. Bouleverser un peu les a priori et les goûts des femmes pour le bijou de luxe, tel est mon but principal.

 

Sofana Benyahia est aussi cadre dans un organe stratégique dans les médias. Comment arrivez-vous à concilier vos deux activités ?

Oui en effet, en plus du fait que je suis mère de famille. C’est loin d’être une tâche facile, celle de concilier mes responsabilités professionnelles et familiales avec celles de ma passion. Mais j’avoue que c’est celle-ci qui me permet de garder un certain équilibre dans ma vie. Mais je sais qu’à un certain moment il faudra impérativement faire un choix. Et je crois qu’il est déjà fait.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *