Environnement : Aide aux ONG

Le Maroc célèbre ce jeudi 5 juin, à l’instar de la communauté internationale, la Journée mondiale de l’environnement. Cette journée, proclamée par les Nations unies en 1972, est une occasion pour sensibiliser davantage l’opinion publique à la nécessité de protéger, d’améliorer l’environnement et attirer l’attention sur les nombreux problèmes environnementaux. Cette manifestation de sensibilisation, qui se déroule pour la première fois, depuis trente ans, dans un pays arabe, le Liban, est également une occasion en vue de susciter une plus grande prise de conscience envers l’environnement et promouvoir l’intérêt et l’action politique. Le thème retenu cette année, «L’eau, deux milliards de personnes en meurent d’envie», se fait l’écho de l’un des problèmes environnementaux les plus pressants auxquels sont confrontés la planète et ses six milliards d’habitants. En corrélation avec le thème retenu pour la manifestation cette année, le secrétaire d’Etat chargé de l’Environnement, M’hammed El Morabit, a affirmé que son département prévoit l’organisation d’une campagne de sensibilisation, des journées d’études et d’ateliers à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement. Lors d’une rencontre dimanche dernier à Rabat, M. El Morabit a indiqué qu’au menu de ces activités, figurent notamment une journée de sensibilisation au profit des femmes rurales à la gestion de l’eau, une journée d’étude sur l’interaction entre énergie et environnement, ainsi qu’un atelier sur le centre national pour l’élimination des déchets dangereux. Dans ce sens, le ministre a annoncé que son département a décidé l’octroi d’une aide de vingt-cinq millions de dirhams à près de 450 associations œuvrant dans le domaine de l’environnement, dans les différentes régions du Royaume.
S’agissant de la stratégie du secrétariat d’Etat pour protéger et améliorer l’environnement, le ministre a souligné que sept programmes sont mis en place. Ces programmes s’articulent, entre autres, autour du renforcement de l’arsenal juridique à travers la mise en place d’une structure de contrôle et de suivi des questions environnementales, l’intensification et la coordination dans ce domaine.
Cette stratégie porte également sur le renforcement des mécanismes de financement des opérations de préservation de l’environnement, la promotion de projets intégrés destinés à la protection des ressources naturelles et l’élaboration de campagnes de sensibilisation.
Cette année, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement est marquée par l’inauguration à Salé d’un projet pour l’amélioration de la qualité de l’air et la publication du rapport national sur la propreté des plages.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *