Environnement : APM Terminals Tangier se joint une nouvelle fois à Go Green

Environnement : APM Terminals Tangier se joint une nouvelle fois à Go Green

Cet événement se distingue par une campagne de collecte de déchets sur la plage de Ksar Sghir

Cette édition s’articule autour de quatre risques majeurs menaçant notre planète, à savoir la pollution plastique, la dégradation de la couche d’ozone, les ressources hydriques ainsi que la pollution atmosphérique.

Le premier terminal à conteneurs de Tanger Med poursuit le renforcement de son engagement en faveur de la protection de l’environnement. A cet effet, il vient de se joindre une nouvelle fois à Go Green à travers la tenue d’une série d’activités en rapport avec l’objectif principal de cette édition, dont le thème est étroitement lié à l’une des valeurs du Groupe Maersk «Constant Care», qui prône l’action et la pro-activité. «L’initiative Go Green fédère les efforts des géants mondiaux de l’industrie portuaire, afin de sensibiliser et déployer des actions concrètes s’inscrivant dans le cadre du développement durable», indique un communiqué émis dernièrement par APM Terminals Tangier.

Selon les responsables de cet opérateur, cette édition s’articule autour de quatre risques majeurs menaçant notre planète, à savoir la pollution plastique, la dégradation de la couche d’ozone, les ressources hydriques ainsi que la pollution atmosphérique. «L’ensemble des terminaux APM Terminals, dans les cinq continents, va organiser durant cette période différentes activités de sensibilisation et d’appel à l’action, en faveur des collaborateurs, des partenaires des terminaux ainsi que des communautés locales», poursuit la même source.

Concernant APM Terminals Tangier, cet opérateur va se joindre à deux associations locales pour organiser une campagne de collecte de déchets sur la plage de Ksar Sghir. «La collecte, qui comptera sur la participation des collaborateurs du terminal, les partenaires ainsi que les petits écoliers de la région, concernera non seulement les déchets visibles sur le sable, mais s’étendra jusqu’à une partie du bord de mer dont le nettoyage sera assuré par une équipe de plongeurs professionnels. Ainsi, les participants pourront constater à quel point notre mode de consommation actuel impacte l’environnement, surtout dans les littoraux», précise-t-on.

Cet événement constitue une occasion pour les élèves, qui font partie d’écoles labellisées «Ecoles écologiques», d’expliquer aux participants la durée de vie de chaque type de déchets laissés dans la nature. «Les déchets collectés seront recyclés et transformés par ces mêmes élèves et leurs travaux seront présentés lors d’une exposition, qui sera organisée dans les mois à venir», ajoute-t-on.

Rappelons que Maersk Group s’est joint à l’organisation «The Ocean Cleanup», en installant début septembre dernier un système de récupération du plastique dans l’océan Pacifique, nommé «Clean-up». L’objectif de cette initiative est d’en déployer soixante autres, afin de se débarrasser de la moitié des 80.000 tonnes de plastique échouées en fonds marins dans les cinq prochaines années.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *