Errachidia : Plus de 10.000 consultations au profit des démunis

Environ 10.136 consultations médicales et 530 opérations chirurgicales ont été effectuées par l’équipe de médecins et chirurgiens de l’Association médicale d’aide au développement entre l’Auvergne (Centre sud de la France) et le Maroc (Amdam) qui a entrepris, du 13 au 21 octobre, une campagne médicale au niveau de la province d’Errachidia. Cette semaine de solidarité, la deuxième après celle de septembre 2006, a été marquée également par la distribution de plus de 2 tonnes de médicaments aux patients indigents, selon le comité d’organisation.
Elle a connu la participation d’environ 70 médecins, chirurgiens, chirurgiens-dentistes, anesthésistes, aide-soignantes, infirmières et logisticiens qui ont sillonné la région pour apporter assistance et aide aux patients nécessiteux et leur prodiguer des soins gracieusement. Une équipe médicochirurgicale marocaine a également pris part à cette opération d’envergure initiée en partenariat avec des associations auvergnates et marocaines avec le soutien du ministère de la Santé, des autorités locales, des services de la wilaya de Meknès-Tafilalet, de la province d’Errachidia et de la Fondation Mohammed V pour la solidarité.
La première campagne entreprise par l’Amdam au niveau de la région avait connu également un « franc succès » au regard du nombre de consultations et d’opérations chirurgicales au profit des malades démunis.
Environ 4.916 consultations et 318 opérations chirurgicales (111 en ophtalmologie et 207 en chirurgie générale) avaient été effectuées lors de cette semaine de solidarité qui avait mobilisé plus de 60 médecins spécialistes et généralistes marocains et français, ainsi qu’un staff de personnel paramédical. Un important lot de médicaments mis à contribution tant par l’Amdam que par le ministère de la Santé avait été distribué également aux patients.
Créée en juin 2001, l’Amdam s’appuie sur un réseau de médecins, de soignants et de bénévoles auvergnats et Marocains avec l’objectif de contribuer au développement des structures sanitaires au Maroc et promouvoir les échanges en matière de santé entre les deux parties.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *