Etude du HCP : Près d’un demi-million de Marocaines vivent seules

Etude du HCP : Près d’un demi-million de Marocaines vivent seules

Le Haut-Commissariat au Plan vient  rectifier les chiffres relatifs aux «femmes chefs de ménages» et aux «femmes vivant seules» publiés il y a quelques jours dans son étude sur les femmes marocaines et le marché du travail.

Selon les nouvelles statistiques,  17,7% des ménages sont dirigés par des femmes en 2012, soit  1,2 million sur 6,8 millions de ménages. Les femmes chefs de ménages sont plus nombreuses en milieu urbain (19,6%)  qu’en milieu rural (14,1%). Plus de la moitié d’entre elles (55,1%) sont veuves alors que 26,6%  sont mariées et  11,1%   divorcées. Seules 6,8%  sont   célibataires.

Elles sont pour la plupart âgées.  D’après l’étude,  37,2% sont âgées de 60 ans et plus contre  13%   âgées de moins de 35 ans. L’une des caractéristiques qui ressort de cette étude est qu’elles sont sans qualification.  En effet, 86%  n’ont aucun diplôme et seules 4,8%  ont un diplôme de niveau supérieur. Ces proportions atteignent respectivement 97,1 et 0,4% en milieu rural. L’analyse de la situation de ces femmes vis-à-vis du marché du travail révèle que seul un quart d’entre elles est en emploi et plus de 7 parmi 10 sont inactives (73,9%). 

A noter que  54,1%   sont des femmes au foyer. En milieu rural, la part des femmes chefs de ménages en emploi s’élève à 36,2%. Quant aux femmes inactives, elles  représentent 63,1%.  L’étude du HCP s’est aussi intéressée aux femmes qui vivent seules. Au terme de l’année 2012,  elles étaient  482.000  à  vivre seules. A ce sujet, le HCP tient à mentionner qu’elles représentent 3,9%  de l’ensemble des ménages.

L’analyse des caractéristiques sociodémographiques de cette catégorie   révèle que plus de la moitié d’entre elles ( 58,4%) sont des personnes âgées de 60 ans et plus alors que  35,9%   ont  entre 30 et 59 ans. En milieu rural, la proportion des femmes âgées vivant seules est plus importante (près des deux tiers). Elles ne sont que  4,2%  à être âgées de moins de 30 ans. 

Cette catégorie de la  population est en majorité veuve 64,1%  ou divorcée 14,1%. Par milieu de résidence, on notera    que les femmes citadines célibataires représentent une part relativement importante (15,2%) que celle des femmes rurales (7%). Le HCP explique ce constat par la concentration de l’éducation post-primaire dans les villes. Enfin, il y a lieu de relever que les femmes vivant seules sont pour la plupart  sans diplôme ( 87% au niveau national).

Cette proportion atteint les 97,5% en milieu rural. En comparaison avec le reste des femmes, cette sous-catégorie affiche de faibles taux d’emploi (21%). La majorité de ces femmes est inactive (77,7%) dont 44,7%   sont des femmes au foyer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *