Etude: La musique, un puissant analgésique

Etude: La musique, un puissant analgésique

En compulsant 72 études portant sur 7.000 personnes au total, une équipe de chercheurs britanniques a montré que les patients opérés en musique étaient moins anxieux, avaient moins de douleurs post-opératoires et prenaient moins de médicaments analgésiques que ceux qui n’y avaient pas eu droit. Ils se montraient également plus satisfaits globalement.

L’effet sur l’anxiété et la douleur était perceptible que la musique ait été entendue avant, pendant ou après la chirurgie, avec toutefois un avantage pour la musique entendue avant l’intervention. Toutes les musiques testées (plus de 4.000 titres au total) se sont avérées efficaces, même si les auteurs relèvent un bénéfice accru mais «non significatif» pour les morceaux choisis par le patient. L’effet a également été relevé sous anesthésie générale, mais était un peu plus important lorsque les patients étaient conscients pendant l’intervention.

La musique a également permis de réduire le recours aux médicaments anti-douleurs. Elle n’a en revanche pas permis de diminuer la durée d’hospitalisation des patients, selon les chercheurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *