Étude : Les Marocains consomment plus d alcool que les Tunisiens

Étude : Les Marocains consomment plus d alcool que les Tunisiens

La consommation d’alcool dans les pays musulmans serait en hausse, selon les conclusions d’une étude réalisée par Euromonitor, WHO et ISR pour le magazine britannique «The Economist». Entre 2001 et 2011, les ventes d’alcool dans le Moyen-Orient auraient augmenté de 72%, pour une moyenne mondiale de 30%. Parmi les pays musulmans, le Maroc occupe la 12ème place avec une consommation annuelle d’alcool par habitant de 15 ans et plus de 1,47 litre. Le Royaume devance plusieurs pays tels que la Tunisie  (1,29 litre), l’Iran (1,02), l’Egypte (0,37) l’Arabie Saoudite ( 0,25) ou le Pakistan ( 0,06). D’après l’étude, le Maroc se situe loin derrière l’Azerbaidjan (10,6), l’Albanie (6,7), le Turkmenistan (4,7), le Tchad (4,4), Bahrein (3,7), l’Ouzbekistan et le Bahrain (3,6)  Tadjikistan (3,4), Djibouti (2,9), l’Iraq (2,4), le Liban (2,3) et la Turquie (1,9).
Selon The Economist «une telle hausse ne peut pas seulement être attribuée aux non-musulmans ainsi qu’aux expatriés».  Pour preuve, le magazine pointe du doigt l’augmentation des ventes et de la fabrication d’alcool artisanal. « Le marché noir des spiritueux prospère en Libye, alors que les Iraniens sont connus pour fabriquer leurs bières à la maison» peut-on y lire. Bien avant cette étude, les statistiques du cabinet d’études International Wine & spirit research (IWSR) avaient révélé  qu’en 2010, les Marocains avaient consommé 117,5 millions de litres de boissons alcoolisées.   Pour sa part, l’OMS  dans son rapport de février 2011 avait indiqué que la consommation moyenne par habitant enregistrée pour la période 2000-2005 avoisine un demi-litre par habitant. C’est beaucoup moins  que les Algériens et les Tunisiens  qui consomment  respectivement 0,7 litre et 1,09 litre par habitant. Quant aux habitudes de consommation des Marocains, l’étude de  l’OMS avait dévoilé que les Marocains préfèrent la bière (50% de la consommation totale), suivie du vin (37%) et des spiritueux (13%). En tenant compte uniquement des buveurs, l’étude avait souligné que pour la période de 2003-2005, la consommation moyenne d’un buveur était établie à environ 24 litres d’alcool pur.
Rappelons que près de 4% des décès mondiaux sont liés à l’alcool. Chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans, ce taux grimpe jusqu’à 9%. L’OMS estime que l’usage nocif de l’alcool entraîne 2,5 millions de décès chaque année, ainsi que des maladies et des traumatismes en grand nombre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *