Événement : Oujda : un pont de fraternité

À l’occasion de sa visite officielle dans cette région du Royaume, S.M le Roi a prononcé un discours où il a annoncé la mise en œuvre d’une initiative royale pour le développement de la région de l’Oriental, centrée autour de quatre axes : la stimulation de l’investissement et la création de PME par les jeunes, l’équipement de base de la région et l’encouragement des grands projets à titre prioritaire.
Dans son discours, le Souverain a mis en exergue le rôle que la ville de Oujda sera appelée à jouer en tant que pôle maghrébin et pont de rencontre entre les deux peuples frères marocain et algérien. "Nous comptons donc sur vous pour ériger cette initiative en un pacte scellé entre nous, afin que cette région puisse se hisser à la place de choix à laquelle nous voulons la voir accéder, conformément à sa vocation de pôle maghrébin, et au rôle qui lui revient comme pont solide de bon voisinage et de fraternité sincère avec le peuple algérien frère auquel nous unissent les liens de l’Histoire, les défis du présent et les aspirations de l’avenir, et auquel nous souhaitons le plus grand bien", a dit S.M. le Roi.
Le discours prononcé par Sa Majesté le Roi marque ainsi deux priorités en ce qui concerne le volet maghrébin dans le plan de développement de la région de l’Oriental.
D’abord, le Souverain a rappelé que la ville millénaire de Oujda devrait s’ériger en pôle maghrébin. Une priorité qui signifie que cette ville doit consolider sa position en tant qu’axe de développement inter-maghrébin. Un rôle qui lui incombe tant pour sa vocation géographique, étant un passage terrestre obligé vers les pays maghrébins, que par sa vocation historique, vu son rôle historique comme lieu de rencontre des mouvements de libération de la région maghrébine.   
D’autre part, le discours prononcé par le Souverain insiste sur la volonté inébranlable du Maroc de sauvegarder les liens fraternels et de développer la coopération économique avec l’Algérie.
Vu son emplacement géographique en tant que principal poste frontalier avec l’Algérie, Oujda a toujours vécu au rythme des relations avec le voisin de l’Est. La fermeture des frontières terrestres avec ce pays décidée au lendemain des actes terroristes de Marrakech a marqué de son empreinte l’économie de cette ville. D’ailleurs, les rumeurs, de plus en plus intenses, sur une éventuelle réouverture de ces frontières ressuscitent l’espoir des hommes d’affaires des deux côtés de la frontière sur une reprise des échanges.
À ce propos, le message contenu dans le discours prononcé par S.M le Roi est clair : la ville est appelée à consolider sa position en tant que "pont solide de bon voisinage et de fraternité sincère avec le peuple algérien frère avec lequel nous avons des liens de l’histoire, les défis du présent et les aspirations de l’avenir, et auquelnous souhaitons le plus grand bien".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *