Exécution d’un violeur et meurtrier d’une fillette

Un homme condamné pour le viol et le meurtre d’une fillette de 11ans, qu’il avait commis après avoir enfermé son propre fils de deux ans dans sa voiture, a été exécuté, dernièrement, en Géorgie par injection létale. Un recours de dernière minute déposé devant la Cour Suprême Fédérale par les avocats du condamné, dénonçant la partialité de plusieurs membres de la commission des grâces de l’Etat, avait été rejeté. Il s’agit de la quatrième exécution par injection létale en Géorgie depuis que cet Etat a dû cesser de recourir à la chaise électrique, jugée inconstitutionnelle, le 5 octobre dernier, car infligeant des souffrances inutiles aux condamnés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *