Facteurs de risques des maladies non transmissibles : Une enquête nationale via téléphonie mobile en cours

Facteurs de risques des maladies non transmissibles : Une enquête nationale via téléphonie mobile en cours

Une enquête nationale sur les facteurs de risques des maladies non transmissibles (MNT) via téléphonie mobile est officiellement lancée.

Cette enquête qui se poursuit jusqu’au 28 février a pour objectif de connaître l’état de santé de la population marocaine en vue d’adapter la stratégie nationale de prévention et de contrôle des MNT, telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires et les cancers. Initiée par le ministère de la santé, cette enquête permettra de mettre le point sur une catégorie de maladies responsable des deux quarts de la mortalité à l’échelle nationale. En effet, les MNT constituent, selon le ministère,  «un grand défi que doit surmonter le Maroc pour améliorer l’état de santé des Marocains». Il est à noter que cette enquête sera réalisée auprès de la population marocaine âgée de plus 18 ans.

La collecte de données portera sur les nouvelles technologies de télécommunications, dont la réponse vocale interactive (IVR) et le service de messagerie SMS. Ainsi, un questionnaire sera envoyé aux abonnés télécoms marocains à travers le numéro  «+212538020072» pour la solution IVR et à travers le «525» pour la solution SMS, attribué au ministère par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Les numéros de téléphone des abonnés contactés seront tirés aléatoirement et toutes les informations qui seront collectées resteront strictement confidentielles. Le ministère de la santé a eu, à cet effet, l’autorisation de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel, sous le numéro 54/2017. Rappelons que cette enquête s’inscrit dans le cadre du projet  «Bloomberg Data for Health Initiative», qui est lancé par Bloomberg Philanthropies, l’US Center for Disease Control and Prévention (CDC), CDC Fondation et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *