Faculté de médecine de Laâyoune : Le marché adjugé pour 229 millions DH

Faculté de médecine de Laâyoune : Le marché adjugé pour 229 millions DH

Les travaux de construction devront démarrer avant la fin de l’année

Le Groupement Soketra.d.o.z. et société Oukhaf de construction est l’adjudicataire de l’appel d’offres relatif à la construction de la nouvelle Faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune.

Le marché lancé au mois d’août dernier a été attribué à ce groupement pour un montant total de 229 millions DH. L’ouverture des plis a eu lieu le 30 septembre dernier, alors que les travaux de la commission se sont achevés le 22 octobre. Six concurrents étaient en lice pour cet appel d’offres. Les travaux de construction de cet établissement seront réalisés en lot unique.

En effet, le suivi du projet a été délégué par le ministère de l’éducation nationale et l’Université Ibn Zohr au ministère de l’équipement du transport, de la logistique et de l’eau.
La future faculté devra prendre ses quartiers dans  l’est de la ville, dans une localisation mitoyenne à l’Ecole supérieure de la technologie (EST). Les travaux de construction devront démarrer avant la fin de l’année et s’étaleront sur une durée de 48 mois.

Relevant de l’Université d’Ibn Zohr d’Agadir, le nouvel établissement représentera la première université de médecine du sud du Royaume et  aura pour vocation non seulement d’accueillir les étudiants de la région, mais également de s’ouvrir sur les pays africains. Cette structure s’étendra sur une parcelle étalée sur 10 ha, disposera d’une surface couverte de 22.650 m², comprenant des locaux dédiés à la formation pratique et à la recherche en technologies de la santé, avec une plate-forme d’apprentissage par simulation ainsi que des locaux dédiés à l’enseignement et à la formation (amphithéâtres, salles de cours, salles de séminaires et de conférences). Le reste des locaux accueillera les services administratifs de la faculté et des espaces de vie pour les étudiants. Ce projet de faculté de médecine et de pharmacie bénéficie d’une convention de financement revêtant la forme d’un don qui a été conclu entre le Maroc et le Fonds saoudien de développement (FSD), comme c’était le cas pour la faculté de médecine réalisée à Agadir.

Pour rappel, la création de cette nouvelle faculté qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie du nouveau modèle de développement des provinces du Sud  répond à l’accroissement de la demande, de plus en plus importante, dans le domaine de la formation médicale aussi bien au niveau du Maroc que dans les autres pays de la région.

Notons que Laâyoune sera également dotée d’un CHU qui avait été annoncé en marge du lancement du plan de développement des provinces du Sud en novembre 2015. Il s’agit d’un des projets les plus structurants et les plus attendus de ce programme et qui est doté d’une enveloppe de près d’un milliard de dirhams. Il doit permettre de répondre aux besoins de l’ensemble de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, en matière de couverture sanitaire. Il réduira ainsi la pression qui s’exerce sur d’autres centres hospitaliers, en particulier sur le CHU de Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *