Faissal Khdiri : une bonne carte à jouer

Faissal Khdiri : une bonne carte à jouer

D’origine tunisienne, Faissal Khdiri est un “fou du Maroc”. C’est ce pays du Nord-ouest du continent africain que ce jeune manager a choisi pour son installation. Il faut dire également que le poste offert par Master Card à Casablanca en vaut la peine. Vice-président-directeur régional pour l’Afrique du Nord, de l’Ouest et central du géant monétique. Quoi de plus que de joindre l’utile à l’agréable. Mais son amour pour le Royaume n’est pas pour faire oublier à ce jeune Tunisien la passion pour son pays d’origine.
Un pays qu’il quitta très tôt. D’abord pour poursuivre ses études universitaires. La première étape fut alors la France et plus précisément Toulouse où il préprara un Bachelor en sciences économiques en 1990, puis un Master en management une année après et enfin en 1995, et toujours à Toulouse, un Post-graduate en gestion de commerce international à l’Ecole de management IPC.
Sa première grande expérience professionnelle fut avec la Banque Courtois, une filiale de Crédit du Nord. Faissal Khdiri y a travaillé en tant qu’assitant manager entre janvier 1993 et décembre 2004. En début de l’année suivante, il change de structure pour rejoindre le Crédit Lyonnais où il fut Assistant Manager Documentary Credit. En août 1995, Faissal Khdiri intègre le groupe MasterCard International. Il a travaillé d’abord à son siège de Dubaï avant de prendre en charge le département des Ventes du groupe à Paris. Depuis, Faissal Khdiri a évolué à travers les différents services et départements de MasterCard International.
Actuellement, il est le vice-président-directeur régional de la région d’Afrique du Nord, de l’Ouest et central. «Je suis enchanté d’avoir pris en charge la direction du bureau régional et de faire en sorte que MasterCard joue un rôle prépondérant dans le secteur des moyens de paiement en Afrique». Faissal Khdiri a, en outre, la responsabilité d’accroître les volumes d’affaires avec les institutions financières existantes et nouvelles à travers toute la région. «Nos clients ont demandé que MasterCard soit plus proche d’eux , nous les avons écoutés et répondu en établissant ce nouveau bureau.  Nous continuerons à écouter afin de mieux répondre aux besoins de nos banques membres et de leurs clients».
Cette nouvelle fonction de ce jeune manager signifie, en fait, une lourde et large responsabilité face aux institutions financières de plus de 25 pays africains. Mais Faissal Khdiri semble confiant et serein. Sa riche expérience dans le domaine du paiement électronique dans différents pays européens et arabes fait de lui l’homme de la situation au sein d’une grande structure internationale telle que MasterCard.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *