Farid Sebbar devant le juge d’instruction

Le juge d’instruction de la cour d’appel de Rabat a auditionné, mardi, dans le cadre de l’interrogatoire détaillé, le jeune marocain, Farid Sebbar (18 ans), soupçonné d’être derrière la conception du virus informatique "Zotob", a-t-on appris de source judiciaire. Le juge procédera, mercredi, à l’audition du jeune Achraf Behloul, 21 ans, un complice présumé arrêté par la police le même jour que le principal auteur présumé dans cette affaire. Il avait déjà auditionné les deux mis en cause dans le cadre de l’enquête préliminaire.
Les deux prévenus sont poursuivis pour "association de malfaiteurs, vol qualifié, usage de cartes bancaires falsifiées et accès illégal à des systèmes informatiques".La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) avait indiqué dans un communiqué, que le principal prévenu avait été arrêté pour avoir conçu le virus "Zotob", qui s’est attaqué à plusieurs utilisateurs du système d’exploitation Windows 2000 de Microsoft. Parmi les victimes de ce virus, on compte, entre autres, les chaînes de télévision "CNN" et "ABC News", le journal "New York Times", la filière "Disney", ainsi que l’aéroport de San Francisco, avait précisé la même source. L’arrestation, opérée par un groupe mixte de la police judiciaire et des renseignements généraux, a eu lieu suite à une demande d’assistance formulée par le FBI, qui a retracé l’itinéraire des virus comme étant originaire d’un site informatique au Maroc. L’enquête, qui a bénéficié du soutien technique du département informatique de la DGSN, a révélé l’existence de liens de complicité avec des personnes installées en Turquie.
Selon les éléments émanant des premières investigations, l’intéressé aurait agi dans un but purement financier, probablement de connivence avec des réseaux voués à la fraude sur les cartes bancaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *