Fatima El Kettani : «Internet est un renfort pédagogique positif»

Fatima El Kettani : «Internet est un renfort pédagogique positif»

ALM : Quelle place doit occuper Internet dans le processus d’éducation et de scolarisation de l’enfant?
Fatima El Kettani : Internet est une sorte de renfort pédagogique positif qui offre à la fois la possibilité de mieux gérer son emploi du temps avec des recherches rapides et l’aisance à diversifier ses informations et ses acquis. Nous sommes à l’ère d’Internet et les enfants ont le droit d’y accéder. Ainsi, quand ils sont bien encadrés, les enfants peuvent dès leur jeune âge acquérir toutes les compétences et les moyens liés à Internet. Cela leur ouvre divers horizons et leur permet d’évoluer en grande phase avec les besoins et les attentes de leur environnement.
 
Pouvez-vous nous éclairer sur les dangers de l’accès libre à Internet ?
Les dangers qui résident dans l’accès libre à Internet se situent au niveau du mauvais encadrement. Les enfants ou adolescents s’exposent ainsi à différentes agressions en image ou contenu. Il faut donc que l’accès à Internet se fasse de façon encadrée et réponde à des apprentissages pédagogiques efficaces et efficients. Dans ce sens, les pédagogues sont appelés à orienter et encadrer les élèves de façon à les sensibiliser à l’importance d’une utilisation saine du Web. Par ailleurs, il faut que les moyens de recherche ne soient pas mis à l’écart vis-à-vis de la facilité qu’offre Internet. Il faut continuer à exiger des recherches bibliographiques et un partage d’information direct.
 
Quels conseils donneriez-vous aux parents ? 
Je leur dirais que de nos jours c’est handicaper son propre enfant que de le priver d’accès à Internet. Il faut au contraire motiver son enfant et le sensibiliser à l’importance d’un tel outil. Il est impardonnable d’avoir les moyens et d’en priver son enfant. Pour ce qui est de l’accès, et bien il doit se faire de façon encadrée. Comme je l’ai dit plus haut, Internet peut constituer un grand danger et donc, il faut que l’accès ne se fasse pas dans un cadre privé et qu’un suivi régulier soit de rigueur. Aussi, les heures d’accès doivent être régulées pour ne pas tomber dans l’addiction.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *