Fès : La santé bouge

Fès : La santé bouge

Le ministre de la Santé, M. Mohamed Cheikh Biadillah, a procédé, vendredi à Fès, à l’inauguration de plusieurs centres de santé destinés à renforcer l’accessibilité des soins de santé de base au profit des femmes en âge de procréer, des enfants et des jeunes des établissements scolaires et universitaires de la wilaya de Fès. C’est ainsi que le ministre, accompagné du wali de la région de Fès-Boulemane, des présidents des conseils de la Région et de la ville et d’autres personnalités, a inauguré le centre de santé au quartier Aouinat Al Hajaj. Ce centre qui a nécessité un investissement de 999.194 dhs, s’assigne pour objectifs de renforcer les prestations au niveau du réseau ambulatoire, d’améliorer l’accessibilité aux soins de santé de base et dispenser des soins de base de proximité.
Le centre qui sera encadré par une dizaine de médecins et d’infirmiers au service de quelque 70.000 habitants (enfants de moins d’un an à 5 ans, femmes en âge de procréer), établira des programmes de santé maternelle et infantile, de surveillance et de lutte contre les épidémies, de santé scolaire et universitaire et de lutte contre les maladies chroniques. Par la suite, le ministre a procédé à l’inauguration en ville nouvelle « d’un espace santé pour jeunes » qui sera encadré par une équipe pluridisciplinaire. Ce projet, qui a pour objectif la promotion de la santé des jeunes et adolescents des établissements scolaires, secondaires et universitaires, des foyers féminins et des organisations non gouvernementales (232.028 habitants), se veut un espace d’écoute, d’information, d’orientation et de prise en charge médicale et psychologique. Ce projet, le troisième du genre après ceux des villes de Rabat et de Beni-Mellal, a nécessité un coût global de l’ordre de 689.942,40 dhs.
Le ministre a également inauguré le projet de reconstruction du centre de santé Bab Jiaf destiné à assurer des soins à environ 11.887 habitants. Ce centre, qui a nécessité une enveloppe budgétaire de l’ordre de 1.090.629.84 dhs, a pour objectif de renforcer le réseau ambulatoire, d’améliorer l’accessibilité de santé de base et de dispenser des soins de santé de base de proximité. Supervisés par une équipe médicale et paramédicale, le centre dispensera des consultations et des soins et mettra en place des programmes de santé maternelle et infantile, de surveillance épidémiologique, de santé scolaire et universitaire et de lutte contre les maladies chroniques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *