Fès-Meknès : 38% des pensionnaires des prisons sont en détention provisoire

Fès-Meknès : 38% des  pensionnaires des prisons sont en détention provisoire

8% des pensionnaires des établissements pénitentiaires de la région Fès-Meknès sont placés en détention provisoire, a indiqué mardi la Commission régionale des droits de l’Homme de Fès-Meknès (CRDH).

Citant un rapport de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) publié récemment, le président de la CRDH, Abdelmajid Makni, a fait savoir que le nombre des personnes en détention provisoire dans l’ensemble des établissements pénitentiaires du Royaume s’élève à 80.410 à la date du 18 courant, ce qui représente près de 40% du total des détenus.
Ces personnes sont détenues pour divers délits et crimes dont les agressions (14.283), vol et escroquerie (22.876), atteinte aux mœurs (7.005), accidents de route et circulation (216) et autres (1.686), a-t-il dit, ajoutant que quelque 17.126 personnes sont placées en garde à vue au niveau de la région de Casablanca, 15.041 à Salé, 12.110 à Fès-Meknès et 457 à Laâyoune-Sakia El Hamra.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *