Fès : Restauration des logements menaçant ruine

Dans le cadre de ce programme, qui a été soumis à la Haute appréciation de SM le Roi Mohammed VI, une enveloppe de 36 millions de dirhams sera consacrée aux logements qui peuvent être restaurés, a ajouté M. Hjira qui répondait à une question d’actualité à la Chambre des représentants sur l’effondrement dernièrement d’une mosquée à Fès.
Ledit programme porte également sur la réhabilitation de la médina et le recasement des habitants des logements qui ne peuvent subir des travaux de restauration dans près de 200 habitations, qui seront acquises avec la contribution des collectivités locales à des prix préférentiels, a précisé le ministre, ajoutant que dans le cadre de la collaboration avec les collectivités locales et la wilaya, il a été procédé à la mise en place de commissions de gestion de risques au niveau des circonscriptions de la médina et au lancement d’une vaste campagne de nettoyage des bâtisses abandonnées qui risquent de provoquer l’effondrement des habitations.
Le ministère a révisé l’échéancier dudit programme pour entamer sa mise en oeuvre immédiate, a indiqué M. Hejira, précisant que 13 millions de dirhams ont été consacrés à cette opération, au titre de la première tranche, alors que les collectivités locales ont contribué avec cinq millions de dirhams. Le problème des logements menaçant ruine classés dorénavant dans la catégorie de l’habitat insalubre, ne concerne pas uniquement la ville de Fès, mais touche quelque 90.000 familles dans différentes villes du Royaume, a-t-il dit, précisant qu’environ 870 millions de dirhams ont été alloués pour faire face à ce problème.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *