Fièvre aphteuse : Le Maroc renforce son dispositif sanitaire

Fièvre aphteuse : Le Maroc renforce son dispositif sanitaire

Plusieurs foyers de la maladie se sont déclarés en Algérie

La fièvre aphteuse se propage en Algérie. Les autorités vétérinaires algériennes ont notifié plusieurs foyers de fièvre aphteuse bovine due au virus de sérotype A. Suite à la réapparition du virus, les éleveurs marocains sont de plus en plus inquiets.  L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) rassure en signalant qu’aucun cas de cette maladie n’a été détecté sur le territoire national et l’état sanitaire du cheptel national est satisfaisant. Pour faire face à un éventuel risque d’introduction du virus, l’ONSSA a pris toutes les mesures préventives pour protéger le cheptel national et a renforcé la vigilance à travers tout le territoire. Le contrôle aux zones frontalières a été renforcé avec l’intervention des services vétérinaires de l’ONSSA et les vétérinaires privés mandatés, en collaboration avec les autorités locales. L’Office a interdit l’importation d’animaux, de produits animaux et d’origine animale et des aliments pour animaux à partir de l’Algérie. Les autorités locales des provinces limitrophes ont informé de la situation afin de renforcer le contrôle aux frontières vis-à-vis des introductions illicites d’animaux et de leurs produits. Il faut aussi relever qu’en cas de suspicion, les laboratoires de l’ONSSA seront mobilisés pour le diagnostic rapide de cette maladie. Parmi les autres mesures importantes figure l’acquisition du vaccin dans les plus brefs délais pour la réalisation d’une campagne nationale de vaccination du cheptel bovin.  Une cellule de veille sanitaire a également été mise en place pour suivre de près la situation sanitaire dans les pays voisins et au niveau national. Signalons  que la Tunisie a déclaré l’état d’urgence sanitaire après l’apparition de foyers de fièvre aphteuse en Algérie. A l’instar du Maroc, la Tunisie a décidé de renforcer les mesures de contrôle aux frontières. 

Depuis 2015, l’ONSSA réalise des campagnes annuelles de vaccination du cheptel bovin contre le sérotype O apparu en Algérie en 2014. Ces campagnes ont permis de renforcer l’immunité du cheptel et de maîtriser totalement la maladie au niveau national.

La fièvre aphteuse est une maladie contagieuse causée par un virus. Elle touche tous les mammifères bi-ongulés (bovins, ovins, caprins) et se caractérise par l’apparition d’aphtes et d’érosions sur les muqueuses buccales, nasales et mammaires et sur les onglons. Ces lésions entraînent une salivation intense et filante (signe caractéristique de la maladie), des troubles de la mastication, des boiteries et des chutes de production laitière.. Les animaux guéris constituent un réservoir de cette maladie en devenant porteurs sains du virus. A noter que la fièvre aphteuse est sans danger pour l’homme. Les spécialistes estiment que le risque de contamination par la consommation de viande infectée est considéré comme nul.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *