Fin de la grève de la garde au-delà de minuit: De nouveaux horaires pour les pharmacies de Casablanca

Fin de la grève de la garde au-delà de minuit: De nouveaux horaires pour les pharmacies de Casablanca

La grève de la garde au-delà de minuit que les pharmaciens de Casablanca avaient entamée depuis le 17 avril prend fin.

Cette suspension fait suite à une réunion qui s’est tenue jeudi 20 avril à laquelle ont pris part le directeur de la direction du médicament et de la pharmacie, le président du conseil national de l’Ordre des pharmaciens, le secrétaire général de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc et des membres du syndicat des pharmaciens de la wilaya du Grand Casablanca. Lors de cette rencontre, il a été décidé d’un commun accord de mettre fin au mouvement de grève.  Pour sa part, le directeur de la direction du médicament et de la pharmacie s’est engagé à trouver une solution pour mettre fin à l’anarchie qui règne dans la profession. Rappelons que la colère des pharmaciens  fait suite à plusieurs infractions commises dans la profession, notamment le non-respect des horaires d’ouverture et de fermeture des officines, la non publication des sanctions prononcées lors des sessions disciplinaires par les conseils ordinaux dans le Bulletin officiel ou encore le non-respect du PPV par l’octroi de remises sur les médicaments.

Les officines ouvriront plus longtemps 

Changement des horaires pour les pharmacies de Casablanca. Un nouveau arrêté gubernatorial n°3618, du 20 avril 2017  fixant  les horaires d’ouverture et de fermeture des pharmacies vient d’être adressé à toutes les préfectures relevant de la wilaya de Casablanca ainsi qu’au conseil régional de l’Ordre des pharmaciens du Sud.  Cet arrêté vient ainsi réglementer les horaires d’ouverture, de fermeture et les services de garde, dans une ville où les horaires ne sont pas respectés par plusieurs pharmacies. En vertu du nouveau texte, les pharmaciens sont tenus du lundi au vendredi d’ouvrir leur officine de 8h à 13h puis de 15h à 20h30. Pour la journée du samedi, les pharmacies seront ouvertes de 9h à 14h.  Signalons qu’auparavant, les officines étaient ouvertes du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 15h à 20h, le vendredi de 9h à 12h et de 15h à 20h, le samedi de 9h à 13h. Durant le mois de Ramadan, elles ouvriront de 10h à 17h30.  Les officines devront à nouveau ouvrir 1h30 après la rupture du jeûne et ce pendant une durée fixée à 1h30. Avant le nouvel arrêté, les horaires étaient fixés durant le mois sacré de 10h à 17h30 puis de 21h à 22h30.

Les enseignes lumineuses éteintes à la fermeture des officines

Une circulaire du Conseil régional des pharmaciens d’officine du Sud en date du 24 avril 2017 a été adressée aux pharmaciens de la préfecture de Casablanca. Dans celle-ci, le Conseil appelle les pharmaciens à respecter à la lettre les nouveaux horaires et le tour de garde et ce conformément à l’article 111 de la loi 17-04 qui stipule que «le pharmacien d’officine est tenu, sous peine de sanctions disciplinaires, de respecter les horaires d’ouverture et de fermeture des officines de pharmacie au public ainsi que les modalités selon lesquelles doit être assuré le service de garde». Par ailleurs, le Conseil régional invite les pharmaciens à respecter certaines mesures lors du service de garde. Les pharmaciens devront afficher impérativement et régulièrement le tour de garde officiel chaque lundi matin sur la devanture de leurs officines. Ils seront amenés à «éviter tout affichage anarchique supplémentaire qui sème la confusion dans l’esprit des citoyens, dégrade l’image de notre profession et perturbe la bonne entente de nos confrères», lit-on dans la circulaire. Enfin, les pharmaciens sont tenus d’éteindre les enseignes lumineuses de l’officine à la fermeture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *