Fin de la grève des conducteurs d’autobus

Un accord mettant fin au conflit collectif concernant le transport urbain à Rabat, Salé et Skhirat-Témara, a été signé lundi.  Aux termes de cet accord, signé par la wilaya de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs, la délégation de l’emploi dans la région, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), la Fédération démocratique du travail (FDT), le président de la société «Stareo» et les représentants du personnel, l’intégration des employés du secteur sera assurée dans les limites des besoins de la société, soit 3.200 employés déclarés auprès de la CNSS. La société «Stareo» s’engage, en outre, à tenir compte de l’ancienneté des employés à compter de la date à laquelle ils ont été déclarés auprès de la CNSS par le dernier employeur (société de transport urbain opérant dans la wilaya).
Elle s’engage également à recruter en priorité, et ce dans les délais les plus proches possible, les employés n’ayant pas pu bénéficier des mêmes conditions d’embauche accordées dans la première phase, à leurs collègues, au nombre de 3.200.  Pour leur part, les services de la wilaya s’engagent, en coordination avec le ministère de l’Intérieur, à trouver une formule appropriée de prise en charge des frais de l’opération d’intégration des employés des autres sociétés non associées à la société Stareo.
Intervenant à cette occasion, le wali de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, Hassan Amrani a indiqué que le secteur du transport urbain au niveau de la capitale du Royaume connaîtra un saut qualitatif, à la faveur notamment du renouvellement du parc et de l’amélioration des prestations. La société « Stareo », qui a remporté le marché de cession de la gestion déléguée du transport urbain dans les préfectures de Rabat, Salé et Skhirat-Témara, est «l’une des plus importantes sociétés internationales opérant dans ce domaine», a-t-il dit, soulignant l’avantage de l’intégration de sociétés marocaines en son sein. Il a de même précisé que les nouveaux autobus seront équipés d’un matériel des plus modernes sur le marché, avec caméras de surveillance et système GPS.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *