Fnideq : Près de 17 MDH pour se protéger des inondations

Fnideq : Près de 17 MDH pour se protéger  des inondations

Un canal circulaire sera construit sur l’Oued Kandissa

Un projet visant la construction d’un canal circulaire sur l’oued Kandissa a été lancé, lundi, dans le cadre du programme de protection de la ville de Fnideq contre les inondations pour un investissement s’élevant à 16,8 millions de dirhams (MDH). Ce projet, dont le coup d’envoi a été donné par le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Hassan Bouya, entend atténuer les conséquences négatives des flux d’eau de l’oued Kandissa pour protéger les habitants de la ville contre le risque d’inondations, particulièrement durant la période hivernale. Ledit projet, dont les travaux de mise en œuvre s’étaleront sur une période de 12 mois, porte sur la construction d’un canal circulaire sur une longueur de 870 mètres qui sera relié à l’ouvrage actuel menant au canal principal de l’oued pour un investissement de l’ordre de 8 MDH, ainsi que sur la transformation des réseaux d’eau reliés à ce projet pour un coût estimé à 8,8 MDH.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos, Benabdelfadil Abdelhamid, a précisé que ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan national de protection contre les inondations où plusieurs points noirs situés dans la région de Kandissa ont été traités, soulignant que l’un des oueds traversant cette région est à l’origine de grands dégâts engendrés aux habitants lors de la période hivernale. Ce projet sera réalisé dans le cadre d’une convention de partenariat conclue entre le ministère de l’intérieur, le secrétariat d’État chargé de l’eau, l’Agence de promotion et de développement du Nord, l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos, la commune de Fnideq, la préfecture de M’diq-Fnideq et la société Amendis. La ville de Fnideq bénéficie de nombreux projets visant la protection de l’ensemble des quartiers contre le risque d’inondation, la gestion des flux d’eau durant l’hiver, la préservation de l’environnement et l’amélioration de l’espace urbain de la ville. Le secrétariat d’État chargé de l’eau contribue avec une enveloppe dépassant les 53 MDH aux projets visant la protection de la ville de Fnideq contre les inondations durant les années 2018 et 2019, répartie entre 40 MDH consacrée à la purification et l’extension de l’ouvrage principal de l’oued Fnideq sur 400 mètres, 6 MDH pour relier la côte de Rass Louta à oued Fnideq et 7,1 MDH en tant que contribution au projet de l’oued Kandissa.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *