Fonction publique et doléances syndicales

Aujourd’hui, trois syndicats de l’enseignement tiennent une conférence de presse à Rabat. A l’ordre du jour de cet événement, la réforme du statut du personnel de la Fonction publique avec ses deux volets, la révision des indemnités et le règlement des problèmes ayant trait à la promotion, et l’adoption d’un nouveau statut du personnel.
Ceci dit, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, M. Khalifa, a tenu récemment des séances de travail avec plusieurs syndicats. Il a reçu une délégation représentant le Conseil national des administrateurs affilié à la CDT et des membres du Bureau exécutif de la Ligue des administrateurs istiqlaliens. Les deux syndicats ont présenté au ministre leurs points de vue sur la situation réglementaire et sociale du corps des administrateurs et expliqué leurs doléances portant sur le projet du statut des administrateurs et des administrateurs -adjoints. Il a, également, tenu une réunion avec des membres du Bureau national de l’Union syndicale des fonctionnaires, relevant de l’UMT qui ont soulevé plusieurs questions portant notamment sur le droit syndical des fonctionnaires, le régime salarial et de retraite et la révision des lois régissant la Fonction publique. Des responsables du corps des techniciens relevant de l’UGTM ont, de leur part, tenu une réunion avec M. Khalifa pour exposer la situation des techniciens dans différents départements et faire part au ministre de leur position concernant le projet de décret régissant cette catégorie du personnel. Le ministre de la Fonction publique a, par ailleurs, reçu une délégation de l’Association des médecins internes des centres hospitaliers universitaires (CHU). Les discussions ont porté sur le cadre juridique régissant leur situation dans les CHU et les difficultés administratives auxquelles ils font face, notamment, en ce qui concerne l’intégration de certains d’entre eux dans les cadres de la Fonction publique ce qui requiert la modification du décret réglementant la situation de ces médecins dans les CHU.
Cependant, en ce qui concerne les discussions avec les centrales syndicales et les représentants d’autres secteurs, tel l’enseignement, il y a lieu de préciser que la situation n’a pas changé, en dépit des promesses annoncées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *