Fondation Lydec : Bilan positif de 3 années d’action

Fondation Lydec : Bilan positif de 3 années d’action

Protection de l’environnement, solidarité de proximité, entrepreneuriat féminin

Lancée le 1er janvier 2015, la Fondation Lydec a mis en œuvre huit conventions de partenariat pour plus de 30 actions réalisées.

La Fondation Lydec dresse le bilan de ses trois années d’engagement pour la protection de l’environnement, la solidarité de proximité et la promotion du développement durable. Lancée le 1er janvier 2015, la Fondation Lydec a mis en œuvre huit conventions de partenariat pour plus de 30 actions réalisées. Ainsi, le programme de la Fondation sur la période 2015-2017 a permis la réalisation de plusieurs projets. Dans le domaine de la protection de l’environnement, la Fondation Lydec a sensibilisé 24.000 enfants, sur cette période, dans le cadre de l’opération «Plages Propres» au niveau de la plage Lalla Meryem.

Environ 40.000 personnes ont été sensibilisées directement dont une majorité d’élèves et d’étudiants et plus de 123.000 personnes indirectement dans le cadre du programme «3E»: Education à l’Eau et à l’Energie. La Fondation a aussi réalisé un espace expérimental d’agriculture urbaine de 1.600 m² regroupant plus de 80 espèces végétales irriguées par les eaux usées épurées de la STEP de Médiouna.

Toujours dans le domaine de la protection de l’environnement, la Fondation   vient de signer quatre conventions de partenariat. Celle avec l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la Terre (AESVT) a trait à la transition écologique dans l’objectif de promouvoir la préservation des écosystèmes et des ressources naturelles, notamment hydriques et énergétiques. Une deuxième convention a été signée avec l’Association recherche-action pour le développement durable (ARADD), dans le domaine de l’acuponcture urbaine et des solutions alternatives.  Une convention de partenariat a aussi été signée avec  l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable (AMCDD) Casa-Settat pour travailler sur la transition du territoire du Grand Casablanca vers une ville durable et intelligente. Le partenariat s’articule autour de la mobilisation des acteurs concernés, à travers des actions de plaidoyer et la mise en place de projets démonstratifs.

La convention avec la  Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement  vise à élargir le programme «Plages Propres» à d’autres plages.  Par ailleurs, la solidarité de proximité constitue  un enjeu majeur pour la Fondation. Celle-ci  a reconduit son partenariat avec l’association Espace Point de Départ (ESPOD) qui continuera à apporter son soutien au développement de l’entrepreneuriat féminin, tout en développant le préscolaire à Dar Bouazza. La Fondation poursuivra son opération annuelle «Ramadan Attadamoun» au profit des populations démunies.

L’engagement de la Fondation repose aussi sur celui des 3.400 collaborateurs de Lydec, notamment à travers les actions de l’association Aquassistance Maroc. Le partenariat signé avec cette dernière vise à apporter l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’électricité aux habitants des zones enclavées du Maroc. Dans  le cadre de son projet de soutien au préscolaire dans les quartiers défavorisés, la Fondation Lydec a renforcé son engagement envers les jeunes brillants issus des quartiers défavorisés du Grand Casablanca à travers l’élargissement de son programme «Imtiaz» de tutorat et la signature d’un nouveau partenariat avec la Fondation marocaine de l’étudiant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *