Fondation Zakoura – Lutte contre l’abandon scolaire : Plus de 11.200 bénéficiaires en 2017

Fondation Zakoura – Lutte contre l’abandon scolaire : Plus de 11.200 bénéficiaires en 2017

La Fondation Zakoura vient de rendre public son rapport annuel. Plus de 11.200 enfants, jeunes et femmes ont bénéficié des projets de la Fondation en 2017.

Présente dans 8 régions et sur 106 sites, celle-ci  a déployé 253 programmes et activités et a aussi confirmé son engagement vis-à-vis des filles et des femmes dans le rural  qui ont représenté 67% des bénéficiaires. Depuis 2015, l’extension du préscolaire dans les zones rurales est devenue une priorité pour la Fondation Zakoura. En lançant l’Action nationale pour l’éducation de la petite enfance en zone rurale (ANEER), la Fondation s’est mobilisée pour étendre l’offre préscolaire gratuite et de qualité dans les zones marginalisées.  Le projet ANEER a permis en 2017 la préscolarisation de 3.864 enfants âgés de 4 à 6 ans dont 1.919 filles. Il faut aussi noter  que la Fondation compte 71 écoles de préscolaire opérationnelles dont 18 nouvelles écoles. Les deux principales régions d’implantation des écoles ANEER sont Casablanca-Settat et Souss- Massa.

Ce projet  vise ainsi l’extension du préscolaire en zone rurale avec un objectif de création de 500 écoles au profit de 50.000 enfants âgés de 4 à 6 ans.  Soutenue par l’Unicef et le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, ANEER a été reconnue par la Fondation Clinton pour sa pertinence, son impact et son aspect novateur. Par ailleurs, la Zakoura Academy qui a été créée en 2015 a réalisé 205 jours de formation dans le cadre de 55 sessions de formation au profit de 610 bénéficiaires. Soulignons que cette année, près de 56% des formés étaient des bénéficiaires externes à la Fondation, contrairement à l’an dernier où la majorité des bénéficiaires étaient des éducatrices pour les projets de la Fondation. L’année 2017 a aussi été marquée par la formation des associations locales dans le cadre de la pérennité des projets de préscolaire.

S’agissant du programme de remédiation scolaire, celui-ci a concerné 1.545 élèves de l’école publique ou bénéficiaires de SOS Villages d’Enfants dont 768 filles, répartis sur 19 sites à travers le Maroc.  Rappelons que ce programme scolaire comprend 2 à 3 séances par semaine pour les enfants de l’école publique primaire présentant des lacunes d’apprentissage, notamment dans les matières principales. Pour ce qui est du programme d’éducation parentale, 4.054  personnes en ont bénéficié  dont 3.829 femmes. Ce programme permet de transmettre des conseils en éducation, santé et nutrition aux parents et à la communauté afin d’en faire de réels leviers dans l’éducation et le développement de la petite enfance. Pour rappel, depuis sa création, la Fondation a déployé plus de 400 écoles en milieu rural permettant de scolariser plus de 22.000 enfants, former près de 10.000 jeunes et alphabétiser près de 80.000 femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *