Fonds d’appui à la cohésion sociale : Plus de 97 millions DH pour la scolarisation des enfants en situation de handicap en 2018

Fonds d’appui à la cohésion sociale  : Plus de 97 millions DH pour la scolarisation des enfants en situation de handicap en 2018

Plus de 338 millions de dirhams ont été alloués aux services du Fonds d’appui à la cohésion sociale au profit des personnes en situation de handicap pendant la période 2015-2017.

C’est ce qu’a indiqué mardi à Rabat la ministre de la famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Bassima Hakkaoui, lors d’une journée d’étude portant sur le bilan des activités du Fonds. Le programme d’appui aux personnes en situation de handicap a progressé, particulièrement pour encourager la scolarisation des enfants handicapés. Les montants ont suivi, passant de 44 millions DH en 2015 à plus de 97,8 millions en 2018, au profit de 8.642 enfants répartis sur 213 associations. En matière d’appui à l’insertion professionnelle et aux projets générateurs de revenus, le Fonds a apporté son soutien à plus de 1.013 projets pour un coût global de 42 millions de dirhams entre novembre 2015 et octobre 2018.

S’agissant de l’acquisition du matériel et d’autres formes d’assistance technique, la ministre a indiqué que 7.764 personnes handicapées ont bénéficié des prestations de cette structure avec une enveloppe qui s’est élevée cette année à 22 millions de dirhams. Une enveloppe de 78 millions DH a été débloquée pour contribuer à la création et la gestion de centres d’accueil et d’assistance des personnes en situation de handicap. La ministre a également fait remarquer la nécessité d’intégrer le volet relatif aux personnes handicapées dans les différents plans nationaux et programmes d’aménagement, sans oublier la mise en place d’un système d’évaluation de l’invalidité conformément à l’article 23 de la loi-cadre.

Au sujet de la formation et de la qualification des cadres travaillant dans le domaine du handicap, Mme Hakkaoui a annoncé le lancement au début de l’année 2019 du programme de formation de formateurs spécialisé en autisme pour faire face au manque d’effectif et à la facture élevée pesant sur les familles.  Lors de cette rencontre, la ministre est revenue sur le lancement avant la fin de l’année du  premier concours national  pour les  personnes en situation de handicap. Cette mesure devrait permettre d’atteindre un quota de 7% d’emplois qui leur sont réservés. Rappelons que le Fonds d’appui à la cohésion sociale pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap est destiné à améliorer leur accès aux services sociaux de base. Ce Fonds a ainsi pour objectifs d’améliorer les conditions de  scolarisation de ces enfants ainsi que de contribuer à l’acquisition d’appareillage spécifique. Les deux autres domaines d’intervention portent sur l’encouragement à l’insertion professionnelle et des activités génératrices de revenus  et la contribution à la création et à la gestion des centres d’accueil des  personnes en situation de handicap.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *