Ford S-Max et Galaxy : 2 jumeaux pour des familles

Ford S-Max et Galaxy : 2 jumeaux pour des familles

Au prochain Salon de l’auto de Genève, qui se tiendra du 2 au 12 mars 2006, Ford présentera un petit bouquet de nouveautés. Si l’on parie sur l’éventuelle présence d’un concept-car non encore révélé, on est en revanche sûr qu’il y aura trois véhicules de série. Le plus attirant sera probablement, la version coupé-cabriolet de la Focus, qui sera exhibée dans sa version définitive. Sauf que deux nouveaux monospaces tenteront de lui ravir la vedette sur le stand. Il s’agit du S-Max et du nouveau Galaxy. Deux monospaces qui se ressemblent étrangement sur le plan stylistique, mais qui affichent deux tempéraments différents. C’est ainsi que les présente la marque à l’ovale bleu, qui donne d’amples précisions sur ces deux véhicules afin de lever toute confusion entre eux.
Le Galaxy remplacera un modèle déjà existant et qui avait été développé conjointement avec le groupe Volkswagen. C’est en fait le vrai grand monospace de Ford. En revanche, le S-Max est une création inédite et plutôt typée sport. D’ailleurs esthétiquement, les deux véhicules arborent globalement la même bouille. Mais à y voir de plus près, quelques détails les distinguent. Ainsi, le Galaxy se veut plus massif avec ses 4,82 mètres de long (sur 1,85 m de large) et plus classique dans le traitement de ses surfaces, comme le montre son vitrage latéral. Il pourra aussi disposer en option d’un toit panoramique en verre, soit un équipement très en vogue pour agrémenter les voyages en famille. Et sa vocation familiale, le Galaxy la revendiquera plus par son appartenance au «Club des 7», autrement dit celui des véhicules à sept places.
Une configuration rendue possible à travers une troisième rangée de deux sièges pouvant se replier dans le plancher du coffre grâce à un nouveau système baptisé “FFS” (Fold Flat System). Une modularité poussée qui s’ajoute à la disponibilité de 31 espaces de rangement (!), soit un total de 110 litres de volume disponible. Cela en plus d’un coffre dont la capacité peut atteindre jusqu’à 2.325 litres. De son côté, le S-Max affiche une ligne plus dynamique. Ses troisièmes vitres latérales remontent en pointe, sa ligne de toit chutant vers l’arrière et ses feux plus affinés… le tout dans un ensemble un peu plus compact, s’achevant par une poupe plus trapue.
Mais surtout, le S-Max est nettement plus bas que le Galaxy, ce qui le rapproche en terme d’architecture d’un «breakospace», un peu comme le Verso de Toyota. Ceci étant, ses proportions contenues ne l’empêchent pas d’offrir un volume habitable tout aussi conséquent, même si la troisième rangée de sièges ne sera pas un équipement standard (mais en option) et que son volume du coffre ne dépasse pas 2.000 litres.
On l’aura finalement compris : le Galaxy et plus un monospace pour les familles nombreuses, voire un «déménageur», tandis que le S-Max joue plutôt la carte du dynamisme et de la sportivité. Par conséquent, on avancera que le premier cible les «bons» pères de famille, alors que le second, lui, s’adresse aux «papas sportifs». Mais une telle affirmation ne saurait être réelle sans parler des moteurs de chacun d’eux. Et là, “il n’y pas photo” comme on dit. Le Galaxy a droit à cinq motorisations dont quatre Diesel TDCi: 1.8 litre de 100 et 125 chevaux et 2.0 litres de 130 et 140 ch. Le S-Max, lui, ne fait confiance qu’à un puissant cinq cylindres essence, en l’occurrence le 2.5 litres qui anime la Focus ST et qui développe la bagatelle de 225 chevaux. Voilà donc un positionnement distinct entre ces deux Ford. Un constructeur, qui au demeurant, a eu le mérite d’avoir créé un concept aussi original que ce duo de monospaces. Présentés au Salon de Genève 2006, le Galaxy et le S-Max seront lancés cette année. Ils viennent confirmer l’engouement grandissant pour ce type de véhicules.
Au Maroc, c’est aussi le cas, mais dans une moindre mesure. D’ailleurs, dans un marché national où ce segment est principalement disputé entre le Scénic de Renault et le Verso de Toyota, l’importateur marocain de Ford devrait bientôt démarrer l’importation du Focus C-Max. Il s’agit d’un monospace compact dérivé de la Focus et qui connaît un grand succès sur les principaux marchés européens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *