Formation professionnelle : assistance allemande

Le Maroc et l’Allemagne vont renforcer leur coopération en matière de formation professionnelle. Lors d’une récente visite en Allemagne, la délégation marocaine conduite par Saïd Oulbacha, le secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, à l’invitation du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et de la GTZ, le BMZ a donné son accord à la GTZ pour le démarrage durant le 4ème trimestre 2003 du programme de formation professionnelle en milieu du travail. Un programme qui a été retenu dans le cadre de la coopération entre les deux pays sous forme de programme intégré en septembre 2002. La première tranche de ce programme d’un montant de 3,8 millions d’euros, qui s’étend sur 3 ans, porte sur le développement de la formation en cours d’emploi, de la formation professionnelle alternée et de l’apprentissage dans les secteurs du tourisme/hôtellerie et du textile/habillement. D’autre part, le gouvernement fédéral a chargé la GTZ de la gestion d’un fonds spécial pour développer des programmes de partenariat entre le public et le privé (PPP), indique un communiqué du Secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle, précisant qu’il a été convenu avec la GTZ de dépêcher au Maroc une mission afin d’identifier avec le secrétariat d’Etat des projets pouvant être soutenus par le mécanisme PPP. De son côté, le ministère de l’Economie, des Transports et du Développement régional du Land de la Hesse a décidé de soutenir un projet de formation professionnelle en partenariat avec une Chambre des métiers ou une Chambre de commerce et d’industrie, du côté allemand, et une chambre professionnelle, du côté marocain. Les deux parties ont également convenu de coopérer pour la promotion de la formation par apprentissage notamment dans les secteurs du textile et de l’hôtellerie-cuisine-restauration. D’autre part, la délégation marocaine a visité deux centres de formation professionnelle inter-entreprises à Berlin, l’un spécialisé dans les métiers de l’artisanat relevant de la Chambre des métiers de Berlin et l’autre spécialisé dans l’hôtellerie-cuisine-restauration relevant de l’Internationaler Bund (IB), qui est l’une des plus grandes organisations d’intérêt public d’aide à la jeunesse et de formation en Allemagne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *