Formation touristique : enfin une approche claire

Formation touristique : enfin une approche claire

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail a lancé un chantier de construction de sept instituts touristiques d’ici l’année prochaine. Ce programme fait partie d’un plan global destiné à étoffer la formation dans les métiers du tourisme, en prévision de la vision 2010.
En effet, conformément à l’accord-cadre et l’accord d’application, la création de 80.000 chambres «Horizon 2010» doit entraîner la création de 72.000 emplois directs pour la même période. L’atteinte de cet objectif passe notamment par une professionnalisation continue des métiers du tourisme, à savoir l’hôtellerie et ses différentes formes d’hébergements, la restauration, les agences de voyages, le transport touristique et les guides du tourisme.
Entre 2001 et 2005, le nombre d’inscrits dans les établissements de la formation professionnelle hôtelière et touristique a progressé de 55% (8 000 inscrits), et celui des lauréats de 70% (5 500 lauréats en 2005).
A partir de 2007-2008, le marché de l’emploi accueillera chaque année une moyenne de 10000 lauréats et ce en adéquation avec le développement de la capacité hôtelière et touristique (ouverture de nouvelles stations balnéaires). Parmi les stratégies retenues pour arriver à ces objectifs, il y a le plan de développement intégré (PDI). Novateur par sa dimension intégrée et sectorielle, ce plan, initié en 2002, a pour objectif le développement de la formation professionnelle du secteur hôtelier et touristique, tant sur le plan qualitatif que quantitatif.
D’importantes ressources techniques et financières ont été mobilisées pour la mise en oeuvre de cette stratégie, grâce à des partenariats multilatéraux avec l’Union européenne via le programme MEDA, le Canada, la France et l‘Allemagne. 
L’approche par compétences (APC) reste la grande innovation. 
Cette méthode adoptée en partenariat avec des Canadiens intervient dans le cadre de la réforme du secteur de l’éducation et de la formation. Pilote du projet,  le secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle a ouvert un grand chantier de réingénierie du système de la formation professionnelle selon l’Approche par compétences (APC). La généralisation à l’ensemble du dispositif de la formation professionnelle est prévue dans les années à venir.
Cette approche permet d’adapter la formation aux besoins en compétences des entreprises, d’améliorer le rendement du système de formation en multipliant les rentrées (plus de lauréats avec la même capacité), et de valoriser l’expérience professionnelle par la validation des acquis en milieu du travail.
Ce nouveau système de formation permet une meilleure adéquation entre l’offre et la demande et le renforcement de la relation avec les professionnels, en les impliquant tout au long du processus de formation.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *