Forums jeunes et politique

Forums jeunes et politique

Vendredi 1er décembre. Retenez cette date, car elle marque le lancement d’un dialogue national autour de la participation des jeunes à la politique. Lycées, associations, maisons de jeunes, foyers de jeunes filles, cafés littéraires, tous auront un rôle à jouer dans cette vaste campagne de sensibilisation. Le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse, à l’origine de cette initiative, veut ainsi créer 2000 forums dédiés au débat « jeunes et politique ». Toutes les délégations (62) s’y sont préparées en établissant un programme et en constituant une commission spéciale, dont le travail sera de conduire ce projet afin d’en sortir avec des idées constructives. Il ne faut pas oublier que la raison de vivre de ces forums, c’est bien celle d’aboutir à des résultats : faire changer les idées reçues qu’ont les jeunes de la politique et les pousser à en devenir acteur. Cette année, l’objectif des forums jeunes, arrivés à leur sixième d’année d’existence, cible la participation à la politique. C’est à une implication corps et âme et à une prise de conscience auxquelles devront aboutir les forums. 
Au secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse, on se prépare à boucler, d’ici demain soir, le programme élaboré par chacune des délégations. La majorité de celles-ci a déjà transmis l’agenda qu’elle compte suivre au secrétariat, alors que d’autres se dépêchent de le faire cette semaine. A Salé, par exemple, on n’attend plus que le lancement du forum. «On démarre le 2 décembre avec une rencontre sur le champ politique marocain. Cela permettra aux jeunes de se construire une idée un peu plus clair sur les partis politiques, leurs principes et d’ouvrir un débat sur cela», explique le délégué du secrétariat d’Etat à Salé, Bouchaïb Bourhim.
Les jeunes Slaouis sont conviés à se joindre à cette première rencontre-forum qui aura lieu à 15h à la maison de jeunes de Tabriquet, réputée être un espace d’échange dans toute la ville qui compte en tout quatre maisons de jeunes. L’animation de ce premier forum a été confiée à des universitaires et à des militants associatifs. La suite ? «Nous avons élaboré notre programme autour de 47 forums en tout et pour tout et qui se poursuivront jusqu’à mars prochain», indique M. Bourhim. A Salé, on a tenu à impliquer un maximum  d’intervenants à même de fructifier le dialogue en offrant aux jeunes des interlocuteurs de différents secteurs. «Les présidents des collectivités locales ainsi que le maire de la ville se prêteront volontiers aux forums pour répondre aux questions des jeunes», tient à préciser ce délégué. L’occasion pour les Slaouis de discuter avec les élus de leur ville dont les tendances politiques sont marquées par la diversité: Mouvement populaire, PJD, PPS, USFP. «On compte exploiter au maximum, dans cette campagne, les cafés littéraires et le rôle que jouent les associations de quartiers. Elles sont quatorze et sont constituées de jeunes», ajoute M. Bourhim.
La commission locale des forums de jeunes, qui devra orienter et encadrer ce travail depuis son lancement jusqu’à sa fin, comprend 11 personnes dont une majorité de fonctionnaires de la délégation. M. Bourhim, lui, sera à la tête de cette commission qui n’a pas oublié que la motivation des jeunes pour ces forums passe aussi par la rencontre de leurs idoles. Lors des rencontres, seront invitées des vedettes de sport, comme Salah Hissou, Fatima Aouam, et d’autres noms du cinéma, dont Abdellah Didane et Mohamed Atifi. Des forums pour joindre l’utile à l’agréable.


 Agenda préliminaire


Délégation de Aïn Chok-Hay Hassani-Nouasser :
-1er décembre, maison de jeunes Aïn Chock : «Pourquoi la participation des jeunes à la politique».
-1er décembre, maison de jeunes Sidi Maârouf : «La sixième participation des jeunes à la construction de l’avenir du Maroc».
-2 décembre, maison de jeune Hay Hassani : « La participation des jeunes à la politique ».
-3 décembre, maison de jeunes Bouskoura : « Pourquoi, l’abstention des jeunes à aller voter».
-8 décembre, maison de jeunes Aïn Chock : atelier sur la pratique du vote.
-8 décembre, maison Lissasfa: «Rôle des élus locaux et nationaux».  
Pour plus d’informations, contactez la délégation au 022 21 05 64.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *