Ftour, aides financières, paniers garnis… Ramadan, mois de la solidarité sociale par excellence

Ftour, aides financières, paniers garnis… Ramadan, mois de la solidarité sociale par excellence

Le mois de Ramadan est résolument un mois de partage et de solidarité. Un des cinq piliers de l’Islam, ce mois représente quatre semaines de charité, de frugalité et de piété durant lequel les musulmans doivent faire preuve de don de soi et de soutien envers les personnes démunies.

Cet élan de solidarité est rejoint aussi bien par les musulmans que par les non musulmans, témoignant ainsi des valeurs de tolérance, de bienveillance et de paix qui les réunissent. A cette occasion, plusieurs opérations sont lancées en faveur des familles qui se trouvent dans le besoin pour qu’à l’heure de la rupture du jeûne, des repas de fête rassemblent toutes les familles. Ce message d’humanité est une preuve supplémentaire que les valeurs de respect priment entre les différentes religions. Que ce soit en forme d’aides financières ou distributions de paniers, les bienfaiteurs ne tarissent pas de moyens pour aider ceux qui sont dans le besoin ou se trouvant loin de leur famille. Dans cette démarche, aucune tranche de la population n’est mise à l’écart, notamment les personnes âgées. Celles-ci prennent également part aux ftours que les associations organisent en leur faveur.

6ème édition du programme «Ramadan Attadamoun» : La Fondation Lydec réaffirme son engagement sociétal

Apporter un soutien aux familles démunies du Grand Casablanca. C’est la finalité derrière le programme annuel de la Fondation Lydec baptisé «Ramadan Attadamoun». Cette initiative consiste à distribuer des paniers de denrées de première nécessité, dans le cadre du partenariat avec des associations de référence. Cette opération s’inscrit dans l’axe d’intervention de la Fondation de Lydec dédié à la solidarité de proximité ainsi que dans l’objectif 16 du Plan d’actions développement durable 2020 de Lydec visant à «être un acteur de la solidarité», précise la société.

«A travers cette opération, la Fondation Lydec confirme son engagement en faveur de la solidarité de proximité, à travers la mise en œuvre de partenariats structurants avec le tissu associatif du Grand Casablanca», précise Abdellah Talib, vice-président de la Fondation Lydec. De ce fait, plus de 1.100 paniers de denrées alimentaires seront distribués aux familles nécessiteuses du Grand Casablanca, notamment à travers des associations partenaires de la Fondation Lydec telles que la Fondation Mjid et l’association Espace Point de Départ (ESPOD) ou dans le cadre de la distribution de ftours par les associations bénévoles Al Amal, Aides et Actions 2M et Bab Rayan.

Pour y arriver, près de 90 collaborateurs de Lydec participent au déchargement des denrées, à leur mise en paniers ou à la distribution des ftours aux associations partenaires, dans le cadre de l’engagement sociétal des collaborateurs.

Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain : Une aide financière à 300 bénéficiaires

La Fondation du Patrimoine culturel judéo-marocain organise au sein du Musée juif de Casablanca une distribution d’aide financière à plus de 300 personnes défavorisées. C’est l’annonce faite par la fondation récemment dans un communiqué. En effet, cette action de bienfaisance est conçue avec le soutien des autorités locales, appuie la mission de rapprochement des communautés marocaines interreligieuses et contribue au renforcement de l’unité nationale multiconfessionnelle. «L’action humanitaire en ce mois particulier est un témoignage fort de la proximité déployée par notre organisation avec les Marocains en situation de précarité indépendamment de leur appartenance religieuse. La notion de charité relève d’un même référentiel spirituel et moral dans les religions juive et musulmane. La solidarité apporte paix et sérénité et un regard de fraternité sur l’autre. Tous les citoyens marocains manifestent, à travers cette solidarité, leur attachement à des valeurs universelles», explique Eddy-Richard Toledano, vice-président de la Fondation. Cette initiative s’inscrit en droite ligne des prérogatives de la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain. Elle a pour objectif d’alléger le sort des personnes les plus démunies, tout en valorisant la culture de la solidarité et du dialogue interreligieux, dans le cadre du référentiel commun autour des valeurs de Sadaka et de Tsedaka, propres aux religions musulmane et juive.

Association Zaouia El Khadra pour l’éducation et la culture : Un mois sacré bien chaste

Fidèle à ses traditions ramadanesques, l’association Zaouia El Khadra pour l’éducation et la culture vient de programmer une série d’activités en ce mois sacré.

Celles-ci, destinées aux enfants auxquels cette structure offre une éducation préscolaire, sont marquées par la lecture du Saint-Coran et des prières et des chansons ludiques.

Outre cette activité, l’association, co-présidée par Mohamed Bensouda El Wazir et Latifa Boutaleb, organise bien d’autres au fil de l’année. C’est le cas de la circoncision d’enfants et des cérémonies de mariage au profit de jeunes couples démunis.

Association Moltaka B’ladi : 60 personnes âgées bénéficient d’un ftour 

L’association Moltaka B’ladi a organisé un ftour pour l’ensemble des résidents de la maison de retraite de la ville d’El Jadida, et ce à l’occasion du mois sacré de Ramadan. Cette cérémonie a été marquée par un repas de ftour dédié à l’ensemble des résidents de l’association dont le nombre a atteint 60 personnes.

Pour les organisateurs cette démarche s’inscrit dans le cadre des valeurs de solidarité qui caractérisent le mois du Ramadan. Des lots de produits ont été remis aux bénéficiaires qui pour la plupart viennent d’El Jadida et des provinces voisines. Les organisateurs de cette action humanitaire ont souligné que cette opération se déroule pour la deuxième année consécutive dans le cadre du programme social de l’association. Des ftours similaires sont à ce titre organisés dans d’autres centres qui accueillent les personnes âgées. Notons que l’association Moltaka B’ladi qui a été créée en 2008 est sise à Casablanca et est active dans plusieurs régions du pays. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *