Gestion des déchets solides municipaux : Près de 30% des déchets solides éliminés durant la période 2008-2011

Gestion des déchets solides municipaux : Près de 30% des déchets solides éliminés durant la période 2008-2011

Le programme d’envergure pour l’amélioration des services de gestion des déchets solides municipaux au Maroc s’avère fructueux. Élaboré par les municipalités marocaines, avec le soutien de la Banque mondiale, le programme a aidé plus de 50% de la population urbaine du Maroc. En effet, le programme a favorisé l’amélioration des services de ramassage des déchets de 80 municipalités ainsi que la modernisation de leurs décharges. Selon le bilan d’étape effectué par la banque mondiale, la part des déchets solides municipaux correctement éliminés est passée, en trois ans, de 10 à 30%. De même, les allocations publiques versées à ce secteur ont augmenté de 80%, et ce entre la période 2008-2011. Dans la même optique, le secteur privé a fourni des services de nettoiement et de collecte des déchets à environ 60% de la population urbaine. Une action qui a quadruplé depuis le lancement du programme. En parallèle, un plan de formation a été dispensé, ciblant ainsi plus de 1.600 responsables locaux. Le programme a, également, favorisé la prise en compte précoce et systématique des questions sociales liées à la modernisation du secteur des déchets à tous les niveaux de la chaîne de décision. En perspective, la Banque mondiale souligne dans son bilan q’un programme national de finance carbone innovant sera bientôt mis en œuvre. Ce dispositif vise à aider les autorités locales à mobiliser des ressources financières supplémentaires. Il table aussi sur des revenus potentiels d’environ 90 millions de dollars sur dix ans. Actuellement, des initiatives d’insertion des ramasseurs de déchets sont en cours à Tanger, Casablanca, Agadir et Rabat. Selon la Banque mondiale, c’est à Rabat que les résultats sont les plus avancés. Le nombre des bénéficiaires a dépassé la barre de 130 personnes. Notons que le soutien de la Banque mondiale au secteur marocain de la gestion des déchets solides municipaux date de l’année 2008. En octroyant deux prêts d’un montant total de 271,3 millions de dollars, la Banque mondiale vient appuyer les efforts entrepris par le Maroc pour améliorer les performances de la gestion des déchets solides municipaux sur le plan économique, environnemental et social. Pour rappel, le Maroc produisait en 2008 environ 5 millions de tonnes de déchets solides municipaux par an. Les estimations prévoient jusqu’à 6,2 millions de tonnes en 2020. Avant la mise en œuvre du programme de la Banque mondiale, seulement 70% des déchets étaient collectés et moins de 10% des déchets collectés étaient éliminés. Le Maroc comptait également 300 décharges sauvages, ainsi que 3500 ramasseurs d’ordures.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *