Grand Agadir : La gestion de la décharge de Tamelast confiée à Widas Services

Grand Agadir : La gestion de la décharge de Tamelast confiée à Widas Services

La société Widas Services prendra en charge l’exploitation de la décharge de Tamelast et l’entretien de la décharge réhabilitée de Bikarane contre 19 millions DH, suite à l’appel d’offres lancé par l’Établissement de coopération intercommunale d’Agadir (ECI) en tant que maître d’ouvrage.

La commission chargée du dossier réunie le 18 décembre a déclaré Widas Services adjudicataire puisqu’il aurait fait la meilleure offre sur le plan technique et financier avec 19 millions DH. Les prestations à la charge du nouvel adjudicataire qui vient succéder à la société Tecmed Maroc  concernent l’exploitation de la décharge actuelle du Grand Agadir (Tamelast) et l’entretien de la décharge réhabilitée de Bikarane pendant une durée de douze mois.

Ainsi au niveau de la première, les prestations porteront entre autres sur le suivi des travaux d’exploitation quotidienne au niveau de la décharge, la préparation des zones destinées au vidage des déchets avec l’aménagement et la stabilisation des accès d’exploitation nécessaire, la création et l’entretien en permanence des pistes d’accès (carrossables) aux zones en exploitation, le rassemblement des déchets éparpillés éventuellement et déposés au sein de la décharge et les déplacer et les enfouir dans la zone en exploitation au niveau du site actuel de la décharge ainsi qu’à l’extérieur sur la voie d’accès sur une longueur de 500 m à partir de l’entrée de la décharge. Alors qu’au niveau de la décharge réhabilitée de Bikarane les prestations demandées consistent dans le gardiennage du site 24/24 heures et 7j/7 de l’ensemble du site de l’ancienne décharge, et l’entretien systématique du système de dégazage en place.

Par ailleurs, le suivi de l’exécution du présent marché d’exploitation est confié à une commission, présidée par l’ECI, constituée par un représentant de la wilaya et de la direction régionale de l’environnement. Cette commission sera assistée par un bureau d’étude désigné par le maître d’ouvrage.

A noter que la décharge de Tamelast sert au traitement des déchets solides provenant de dix communes, et qui sont : Agadir, Inezgane, Aït Melloul, Dcheira, Drarga, Tamsia, Aourir, Qliaa, Ouled Teima et Taghazout. La quantité des déchets ménagers et assimilés et industriels non dangereux entrant à la décharge de Tamelast pendant l’année 2017 a atteint une moyenne journalière de 858 tonnes. A elle seule, la ville d’Agadir a produit plus de 146.430 tonnes de déchets l’année dernière. La décharge compte deux casiers de superficie de 11 ha, dont un est déjà fermé et cinq bassins de rétention de lixiviat. L’ancienne décharge de Bikarane qui s’étend sur une superficie de 28 ha a été fermée en 2008 puis réhabilitée en plantant des arbres, dont l’arganier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *