Grand succès de la visite royale aux EAU

Les entretiens entre S.M. Majesté le Roi Mohammed VI et SA Cheikh Zayed Ben Soltane Al Nahyane, Président de l’Etat des Emirats Arabes Unis ont été axés sur les relations bilatérales, la violence perpétrée contre le peuple palestinien dans les territoires occupés, notamment le blocus imposé au leader palestinien, Yasser Arafat, par les autorités israéliennes, les concertations au sujet des questions qui seront soumises au prochain sommet arabe, prévu fin mars à Beyrouth, et la situation mondiale après les attentats contre les symboles de la puissance économique et militaire des Etats Unis le 11 septembre dernier.
Concernant les relations entre les deux pays, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Mohamed Benaissa, dans une déclaration publié mardi par le journal londonien « Al Hayat », souligne que le volet économique a dominé les entretiens entre les deux chefs d’Etats, notamment en matière d’investissements à la lumière des réformes introduites par le Royaume sur le code des investissements dans le but de la simplification des procédures administratives.
Concernant la situation dans les territoires palestiniens occupés, le ministre réaffirme la nécessité de la levée du blocus imposé au Président Yasser Arafat, souhaitant que le chef de l’Autorité Palesti-nienne puisse prendre part au sommet de Beyrouth.
Pour ce qui est du rôle que peut jouer SM le Roi Mohammed VI en sa qualité de Président du Comité Al Qods, M. Benaissa a indiqué que certaines revendications du Comité commencent à se concrétiser. Et d’ajouter que certaines d’entre elles ont eu un écho favorable sur l’Union Européenne qui a exprimé, dans un récemment son soutien à l’autorité nationale palestinienne sous la présidence de Yasser Arafat. Dans ce cadre, M. Benaissa indique que la majorité des pays arabes sont favorables à la reprise des négociations entre Palestiniens et Israéliens dans le strict respect des accords signés entre les deux parties et le droit international. Et de souligner qu’il est de l’intérêt d’Israël, des Etats-Unis, de l’Union Européenne et des pays de la région de mettre fin à l’escalade de la violence et de contribuer au retour des deux parties à la table des négociations sur la base du rapport de l’ancien sénateur américain Georges Mitchell et du plan établi par le patron de la CIA Georges Tenet, dans le cadre des résolutions internationales ayant trait à cette question.
Il faut dire que la visite royale aux Emirats Arabes Unis, qui est intervenue quelques mois après la tenue de la session de la haute commission mixte maroco-émiratie et les différentes visites échangées entre les responsables et les hommes affaires des deux pays et quelques semaines avant le prochain sommet arabe, prévu fin mars à Beyrouth, a été courronnée par un grand succès sur tous les plans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *