« Grande confusion » dans les finances d’Al Adl Wal Ihsane (journal)

Le quotidien, qui se réfère à des sources informées, indique que "nul ne sait où ces fonds sont déposés, ni s’ils sont en comptes bancaires ou entre les mains de personnes physiques". Il est d’usage, dans les mouvements de tendance soufiste, que les fonds levés auprès des adeptes "restent entre les mains du Cheikh", rappelle le journal.
Les fonds provenant de la Zakat (aumône légale), ainsi que les dons que font certains bienfaiteurs et sympathisants constituent l’une des sources essentielles des finances d’Al Adl Wal Ihsane.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *