Grande manifestation devant l’ONU à Genève

Organisée par les associations de marocains originaires des provinces sahariennes du Royaume et résidant en Europe, en collaboration avec le Collectif des ONGs des droits de l’homme au Sahara, au moment où la Commission des droits de l’homme s’apprête à achever les travaux de sa 60ème session, cette manifestation a rassemblé un grand nombre de Sahraouis en provenance notamment de France, de Hollande, de Belgique et d’Italie, venus crier leur indignation et leur révolte à la face de la Communauté internationale, pour le drame que continuent de vivre les populations séquestrées dans les camps de Tindouf.
Cette manifestation, la deuxième du genre à se dérouler sur cette Place réputée être un haut lieu de la dénonciation de toutes les formes d’injustice et de violations (la première s’étant tenue le vendredi 2 avril dernier), s’est déroulée alors que la 60ème session de la Commission des droits de l’homme, à quelques mètres de là, s’apprête à achever ses travaux.
Un symbole fort pour ces nombreux marocains originaires du Sahara, dont plusieurs portent encore dans leur chair et leur âme les traces de la torture subie dans les geôles du « Polisario ». Ils étaient ainsi des dizaines de sahraouis à brandir des pancartes dévoilant, par mots et images interposés, les horreurs de la répression subie par les populations des camps de Tindouf, et dénonçant les violations de leurs droits humains les plus élémentaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *