Grippe saisonnière: 420.000 doses de vaccin disponibles sur le marché

Grippe saisonnière: 420.000 doses de vaccin disponibles	 sur le marché

Au Maroc, le virus de la grippe circule de septembre à mars avec un pic durant le mois de février.  À l’instar des années précédentes, cette opération est menée sur l’ensemble du territoire national à travers tous les lieux de santé, ainsi qu’au niveau de l’administration publique et dans les entreprises.

La campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière a déjà démarré. Cette opération qui a débuté au mois de septembre se poursuit jusqu’au mois de février.

Cette année, 420.000 doses de Vaxigrippe sont disponibles sur le marché national. Celles-ci sont réparties entre  le marché privé (officines privées) avec 300.000 doses et le marché public (établissements hospitaliers) avec 120.000 doses.  A noter que les commandes de vaccins dans le marché public ont été moins nombreuses que l’année précédente dans la mesure où il y a eu plusieurs dons de vaccin par des organismes internationaux.

Quant au  prix du vaccin, celui-ci  demeure inchangé,  à savoir 72,80 DH  au niveau des officines. Il n’est pas inutile de rappeler que celui-ci est remboursable par l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et les mutuelles du secteur privé. 

Au Maroc, le virus de la grippe circule de septembre à mars avec un pic durant le mois de février.  À l’instar des années précédentes, cette opération est menée sur l’ensemble du territoire national à travers tous les lieux de santé, ainsi qu’au niveau de l’administration publique et dans les entreprises. Cette opération est destinée à sensibiliser les professionnels de santé à l’intérêt de la vaccination en tant que population à risque, en raison du contact direct et régulier avec les patients, et en tant que prescripteurs de soins, pour promouvoir le vaccin antigrippal.  Considérée comme une infection saisonnière banale, la grippe est une maladie infectieuse qui tue, d’où  l’intérêt de se faire vacciner.

La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée pour les personnes  âgées de plus de 65 ans et pour celles prédisposées à des formes graves par une affection de longue durée (affections broncho-pulmonaires chroniques, dont l’asthme, insuffisances cardiaques graves…). Il est aussi fortement recommandé de vacciner les enfants avec l’injection d’une demi-dose pour ceux âgés de 0 à 3 ans et une dose pour les plus grands.

Selon l’OMS, chez les adultes en bonne santé, le vaccin contre la grippe peut éviter 70 à 90% des pathologies spécifiques à la grippe. Pour  les personnes âgées, on notera que la vaccination réduit  jusqu’à 60% la gravité de la maladie et ses complications et de jusqu’à 80% la mortalité. 

Actuellement, la vaccination   se fait  par le médecin traitant, un médecin exerçant dans un centre de vaccination ou encore un infirmier sur prescription médicale. Et  pourquoi pas par le pharmacien ? Si cette pratique est déjà effective aux Etats-Unis, au Canada, au Portugal, en Australie et en Irlande, le Maroc devrait suivre l’exemple. Cela pourrait faire augmenter la couverture vaccinale.

Un vaccin universel pour bientôt ?

etat-febrile-maux-de-gorge-et-obstruction-nasale-les-signes-de-la-grippe-ne-font-pas-defautCe n’est un secret pour personne: la composition du vaccin anti-grippe change tous les ans. Elle est modifiée pour tenir compte des souches de virus en circulation. Des chercheurs   ont   testé une sorte de vaccin universel, capable de neutraliser toutes les souches de virus grippaux.

  Les scientifiques travaillent actuellement sur un vaccin efficace plusieurs années contre 88% des souches mondiales du virus et jusqu’a 95% des souches présentes aux Etats-Unis.

La principale difficulté face à la grippe est que les virus qui la provoquent changent de manière permanente et que de nouvelles souches voient le jour régulièrement selon les lieux et les années.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *