Grippe saisonnière: 500.000 doses de vaccin disponibles sur le marché

Grippe saisonnière: 500.000 doses de vaccin disponibles sur le marché

La campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière vient d’être lancée. L’Institut Pasteur du Maroc, en partenariat avec Sanofi Pasteur, a procédé, lundi 13 octobre à Casablanca,  au coup d’envoi officiel de cette opération.

L’objectif étant de  sensibiliser les citoyens à se prémunir contre cette maladie infectieuse. Malgré tous les efforts déployés par les autorités sanitaires, les Marocains boudent la  vaccination. Ils sont encore nombreux à douter de son efficacité. Jusqu’à cette année, la vaccination et le suivi des recommandations des autorités sanitaires ont permis à quelque 200.000 à 300.000 Marocains de se protéger contre la grippe saisonnière. Ce qui représente un  taux de couverture vaccinale de la population à risque ne dépassant pas les 1,2%.

«Ce taux de couverture vaccinale est en deçà des recommandations, puisque l’OMS s’était fixé comme objectif d’atteindre une couverture vaccinale avoisinant les 70% chez les groupes à risque en 2010»,  déplore le Pr  Naima El Mdaghri, directrice de l’Institut Pasteur Maroc. Le problème d’approvisionnement ne se posera pas. Pour cette campagne qui se déroule de septembre 2014 à février 2015,  près de 500.000 doses sont disponibles sur le marché. Quant au  prix du vaccin, celui-ci a été fixé à 72,80 DH  au niveau des officines. Il est remboursable par l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et les mutuelles du secteur privé.

Au Maroc, le virus de la grippe circule de septembre à mars avec un pic durant le mois de février.  À l’instar des années précédentes, cette opération sera  menée sur l’ensemble du territoire national à travers tous les lieux de santé, ainsi qu’au niveau de l’administration publique et dans les entreprises.  Considérée comme une infection saisonnière banale, la grippe est une maladie infectieuse qui tue  des milliers de personnes. Chaque année, la grippe touche 5 à 15% de la population mondiale, soit 600 millions de personnes, et en tue 250.000 à 500.000. Et par conséquent, il est préférable de se faire vacciner tous les ans avant la circulation active des virus grippaux.

La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée pour les personnes  âgées de plus de 65 ans et pour celles prédisposées à des formes graves par une affection de longue durée (affections broncho-pulmonaires chroniques, dont l’asthme, insuffisances cardiaques graves…) ainsi que les enfants. Selon l’OMS, chez les adultes en bonne santé, le vaccin antigrippal peut éviter 70 à 90% des pathologies spécifiques à la grippe. Pour  les personnes âgées, on notera que la vaccination réduit  jusqu’à 60% la gravité de la maladie et ses complications et de jusqu’à 80% la mortalité. Les bénéfices de la vaccination s’étendent bien au-delà de la simple protection contre la grippe.

Plusieurs études ont démontré que la vaccination antigrippale réduisait le risque de survenue d’incidents cardio-vasculaires tels que l’arrêt cardiaque, l’infarctus du myocarde, ou l’accident cérébro-vasculaire d’environ 50 à 70%.  

Rappelons que la grippe saisonnière se caractérise par plusieurs symptômes: l’apparition brutale d’une forte fièvre, de toux, de céphalées, de douleurs musculaires, de maux de gorge et d’écoulement nasal. Si la plupart des sujets guérissent en une semaine sans avoir besoin de traitement médical, chez les personnes à risque, la grippe peut entraîner une maladie grave ou même un décès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *