Grosse saisie de drogue à Moulay Rachid

Grosse saisie de drogue à Moulay Rachid

Les policiers étaient sur un nuage. Ils venaient d’effectuer la plus importante saisie de drogue à la préfecture de Moulay Rachid. Le butin, découvert à bord de deux voitures, comprenait 12 caisses remplies de kif et de résine de cannabis. Il était 19 heures, à peu près 1 heure après la rupture du jeûne, dimanche dernier, quand des éléments du Groupe urbain de sécurité (GUS) ont repéré deux voitures suspectes sur le boulevard Mohamed Bouziane. Une BMW tirait par le biais d’une corde un autre véhicule de marque Audi immatriculé à l’étranger. «A première vue, on a cru qu’il s’agissait simplement d’une panne de voiture. Nous avons donc décidé de porter secours aux deux chauffeurs qui se trouvaient à bord. Mais nous n’avons pas eu l’occasion de les approcher. Alertés par notre présence, ils ont vite pris la fuite abandonnant derrière eux un gros butin», raconte l’un des éléments de police qui patrouillaient ce soir-là dans ce quartier de la préfecture Moulay Rachid. «Pendant le Ramadan, nous multiplions les patrouilles  en raison de la recrudescence de toutes sortes de crimes», explique un responsable du 27ème arrondissement de police. Ces patrouilles sont censées rassurer une population excédée par la recrudescence des vols à l’arrachée. Mais l’opération policière de dimanche soir dernier était, pour une grande partie, le fruit du hasard. «Les deux chauffeurs qui transportaient de la drogue ont été piégés par l’absence d’électricité sur une partie du boulevard Mohamed Bouziane», ironise un habitant du quartier «Al Houda». Résultat ? L’un des trafiquants a heurté le trottoir du rond-point séparant les quartiers «Al Houda» et «Al Baraka». Le chauffeur «imprudent», ainsi que son compagnon de route, s’en sont sortis avec une crevaison, qui a dû retarder leur passage jusqu’à l’arrivée… des éléments du Groupe urbain de sécurité. C’est à ce moment-là que les deux suspects ont pris la fuite, laissant derrière eux deux voitures luxueuses «probablement volées», d’après un policier, et une douzaine de caisses fourrées de tiges de kif et de plaquettes de résine de cannabis. Simplement, les fuyards n’ont laissé aucun indice sur leur identité. Les perquisitions n’ont pas permis de mettre la main sur leurs pièces d’identité. Contacté par « ALM », un responsable à la Sûreté nationale à Moulay Rachid nous a déclaré que les coupables sont activement recherchés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *