Guelmim : 275 millions DH pour le nouveau Centre hospitalier régional

Guelmim : 275 millions DH pour le nouveau Centre hospitalier régional

Un concours architectural est lancé pour la conception, suivi et contrôle des travaux de construction du Centre hospitalier régional de Guelmim. La construction d’un Centre hospitalier régional d’une capacité de 250 lits dans la ville de Guelmim permettra de renforcer et d’améliorer l’accès aux services de la santé dans la région Guelmim–Oued Noun. 

L’opération consiste en la construction d’un Centre hospitalier régional d’une capacité de 250 lits sur un terrain de 10 ha. Le budget prévisionnel maximum pour l’exécution des travaux à réaliser est de 275 millions DH.

Alors que le délai pour la réception des dossiers des concurrents expire le 26 août prochain.

Le nouvel hôpital sera composé de départements d’hébergement (médecine, chirurgie, mère-enfant), les activités ambulatoires (hôpital de jour, consultations, explorations fonctionnelles, hémodialyse…), le plateau médico-technique PMT (bloc opératoire, imagerie, UTA, Urgences, laboratoire…), la logistique (cuisine, buanderie, pharmacie, stérilisation…), et les services administratifs.

Hôpital de référence, ce projet participera sans nul doute au développement des infrastructures hospitalières au niveau de la région de  Guelmim-Oued- Noun, et au renforcement des services de santé de base et leur rapprochement des citoyens qui n’auront plus besoin de se déplacer à Agadir pour des chirurgies compliquées ou certaines pathologies difficiles. A ce jour, la région dispose de 4 hôpitaux généraux, de 21 centres de santé urbains et de 69 centres de santé ruraux. La région ne dispose d’aucun hôpital spécialisé.

Le nombre total de lits est de 385, soit 1 lit pour 1.127 habitants, contre 1 lit pour 991 habitants au niveau national. La région est faiblement dotée en la matière. Outre ces structures, la région dispose d’un secteur privé composé d’une seule clinique, 23 cabinets privés de consultation médicale, 97 pharmacies et 8 cabinets dentaires.

Si la région est bien dotée sur le plan sanitaire, il y a lieu de relever une inégale répartition du personnel et des structures médicales sur le territoire régional. En effet, Guelmim dispose de la plus grande part.

L’encadrement médical public est assuré, au niveau de la région, par 175 médecins dont 90, soit 51,4%, exercent au niveau la province de Guelmim.  La densité médicale est de l’ordre d’un médecin pour 2.479 habitants, nettement meilleure que la moyenne nationale (3.776 hab/médecin). La région dispose de 345 infirmiers dont 76 sages-femmes, 36 anesthésistes et 7 psychiatres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *