Guelmim: La population bénéficie de «Riaâya»

Guelmim: La population bénéficie  de «Riaâya»

Cette campagne médicale multidisciplinaire rentre dans le cadre du programme Riaâya, qui assure des examens médicaux au profit de la population des zones touchées par les inondations qu’ont connues certaines régions du Royaume. Elle vise à apporter le soutien nécessaire à cette population et à consolider les prestations médicales au niveau de ces régions, en particulier dans ces conditions exceptionnelles. Et ce pour alléger les souffrances des habitants et de venir à leur aide, dans l’optique de les faire bénéficier de prestations médicales et de soins de proximité.
Organisée à l’initiative du ministère de la santé en partenariat avec l’Association marocaine médicale de solidarité et l’Agence de développement des provinces du Sud, et avec le soutien de la fondation Phosboucraâ, cette campagne a vu la réalisation de quelque 2.500 examens médicaux dans plusieurs spécialités, 80 opérations chirurgicales de la cataracte et 30 interventions de chirurgie générale.

Cette campagne a été encadrée par un staff médical composé de 23 médecins spécialisés dans la gynécologie, la dermatologie, l’ophtalmologie, la pédiatrie, la gastro-entérologie, la rhumatologie et la pneumologie, en plus de plusieurs infirmiers.

Lancée le 15 décembre dernier, l’opération «Riâaya», qui se poursuit jusqu’au 30 mars prochain, intervient en exécution des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI visant à faciliter l’accès aux services de santé aux couches sociales vulnérables. Elle concerne quatre régions, à savoir Guelmim-Smara, Souss-Massa-Drâa, Marrakech-Tensift-Al Haouz et Meknès-Tafilalet.
Avec ce programme, il devrait y avoir un meilleur accès aux services de santé pour les personnes concernées, et prévoit un plan d’action qui comporte aussi un système de caravanes de soins spécialisés.

Ce programme a commencé par des visites sur le terrain pour définir les besoins spécifiques des populations sur plus de mille points, ensuite il a dressé un état des lieux pour mobiliser les unités médicales mobiles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *