Guelmim se dote d’une nouvelle Cour d’appel et d’un Tribunal de la famille

Guelmim se dote d’une nouvelle Cour d’appel  et d’un Tribunal de la famille

Une délégation officielle présidée par Mohamed Aujjar, ministre de la justice, s’est informée mardi de l’état d’avancement des travaux de construction du siège de la nouvelle Cour d’appel à Guelmim, ainsi que le nouveau Tribunal de la famille.
La nouvelle Cour d’appel de Guelmim occupe une superficie de 9053 m2 couverts. Elle dispose de quatre salles d’audience et de 80 bureaux. Cet établissement dont le coût total est de 79,41 millions DH comprend également des dépendances techniques, des services de documentation judiciaire, des cellules de détention, ainsi qu’un espace d’attente au profit des avocats. Elle sera dotée de tous les moyens matériels et techniques nécessaires et répond aux normes requises pour une Cour de qualité dont un système informatique de suivi des affaires est destiné à améliorer la qualité des services aux justiciables.

Dans une déclaration par l’occasion, M. Aujjar a souligné que cette visite dans la région de Guelmim-Oued Noun et Souss-Massa vient pour s’informer sur le terrain de l’avancement des travaux au niveau des infrastructures judiciaires surtout que la philosophie suivie au niveau du système juridique au Maroc vise à doter chaque région du Royaume d’une Cour d’appel au moins.

Et de poursuivre que «celle de Guelmim s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement des réformes majeures du système judiciaire, lancées par SM le Roi Mohammed VI, en vue de garantir les meilleures conditions de travail pour les magistrats, les greffiers, les avocats ainsi que les différents intervenants».
Au niveau du Tribunal de première instance des données ont également été présentées sur le système de gestion des affaires au niveau local. Et qui vise à contribuer à l’amélioration du système judiciaire marocain pour un règlement des différends avec transparence, honnêteté et efficacité.
Cette visite a été également l’occasion de présenter les projets en cours de réalisation ou en phase d’étude au niveau de la circonscription judiciaire d’Agadir dont relèvent les tribunaux de la région de Guelmim-Oued Noun, notamment le projet de Tribunal de première instance de Sidi Ifni (en cours de construction) et dont le coût de réalisation s’élève à 20.14 millions de dirhams.

Le lundi, le ministre de la justice a procédé à l’inauguration du siège du Tribunal de première instance à Agadir, dont le coût de réaménagement s’élève à 19,65 millions de dirhams (MDH). Le Tribunal, réalisé sur une superficie de près de 7.816 m2, dont 4.420 m2 sont couverts, est équipé d’un nouveau matériel de travail à même de permettre aux fonctionnaires et agents du ministère de mener à bien leur tâche.
Notons que sept grands projets sont en cours de réalisation pour une enveloppe budgétaire de 274 MDH au niveau du cercle judiciaire d’Agadir, pour renforcer les infrastructures liées au secteur de la justice dans la ville et faciliter l’accès aux services judiciaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *