Guelmim : Un million de dirhams pour la réinsertion des détenus

Guelmim : Un million de dirhams pour la réinsertion des détenus

Un montant de 389.212 dirhams a été alloué au financement de 2 projets dont une contribution de l’INDH à hauteur de 280.200 dirhams.

La Commission provinciale du développement humain à Guelmim a approuvé dernièrement une convention de partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus portant sur la création d’un fonds d’appui à la création de petites entreprises et d’activités génératrices de revenus (AGR) au profit d’anciens détenus dans la province de Guelmim. Une enveloppe budgétaire d’un million de dirhams a été consacrée par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans le cadre de son programme transversal au titre de l’année 2016 à la mise en œuvre de la convention de partenariat qui prévoit le financement de petites entreprises porteuses des projets des bénéficiaires du programme de réinsertion de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, l’élaboration d’un protocole de prise en charge, d’accompagnement des bénéficiaires par des spécialistes en activités génératrices de revenus. Dans une allocution à cette occasion, le wali de la région de Guelmim-Oued Noun, gouverneur de la province de Guelmim, Mohamed Benribak, a affirmé que l’approbation de la convention constitue une mesure positive en faveur d’un traitement idoine des détenus, de leur réinsertion sur le marché du travail pour leur garantir une vie digne, précisant que l’initiative prise par la commission provinciale du développement humain constitue un premier pas vers l’élargissement du partenariat dans le domaine en vue de fournir davantage de ressources financières.

Les membres de la commission ont aussi approuvé deux projets parmi ceux qui avaient été proposés dans le cadre de la 2è tranche du programme transversal au titre de l’année 2016. Un montant de 389.212 dirhams a été alloué au financement de 2 projets dont une contribution de l’INDH à hauteur de 280.200 dirhams. Il s’agit d’un projet de rénovation et de mise à niveau de locaux commerciaux (vente de poissons) au profit de l’Association Amitié pour les vendeurs de poissons dans la commune Bouizakarne dont la réalisation nécessitera un financement d’un montant de 217.812 dirhams avec une contribution de l’INDH à hauteur de 160.200 dirhams. Le second projet vise à permettre à la coopérative Al Jadla Al Hirafia basée dans la commune d’Asrir d’acquérir des équipements, des outils pour fabriquer les parfums traditionnels avec une enveloppe budgétaire de 171.400 dirhams dont une contribution de l’INDH à hauteur de 120 mille dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *