Guide : Les gestes écolos en entreprise

Guide : Les gestes écolos en entreprise

Avez-vous vraiment besoin d’imprimer sur papier ce que vous pouvez lire à l’écran ? Telle est la première question que vous devez vous poser avant de lancer une impression. Selon une enquête Lexmark/Ipsos, réalisée en avril 2005 auprès de 1.000 entreprises européennes, les entreprises françaises dépenseraient plus de 400 millions d’euros par an en impressions inutiles (une page sur six n’est jamais utilisée). Outre ce surcoût, cela représente 1,2 million d’arbres sacrifiés pour rien. Il n’est pourtant pas si compliqué de limiter le nombre de ses impressions.  Plus de 40 millions de cartouches d’impression sont utilisées en France chaque année (350 millions en Europe). Sur ce nombre, seulement 15 % d’entre elles sont recyclées alors que ce taux atteint les 55 % aux Etats-Unis ou les 35 % en Allemagne. A votre initiative, vous pouvez toutefois équiper vos bureaux de poubelles différenciées, dont une pour le papier, et souscrire à un service de collecte sélective. Autre solution : broyer le papier et l’utiliser comme matériau de rembourrage pour l’expédition de produits fragiles. Quand vous quittez une pièce vide, pensez à éteindre la lumière. De même, dans certaines grandes tours de bureaux, les espaces sont souvent éclairés nuit et jour. Une dépense d’énergie absolument inutile. Vous pouvez aussi suggérer l’installation dans votre entreprise de minuteurs ou de lumière à détecteurs de présence sur les lieux de simple passage. Outre les toilettes, ils peuvent aussi équiper certains couloirs. Enfin, il faut encourager l’utilisation de la lumière naturelle dès que cela est possible. consommation. Elles ont plusieurs avantages : elles consomment quatre à cinq fois moins d’électricité, elles dégagent peu de chaleur et leur durée de vie oscille entre six à dix ans. Leur surcoût à l’achat est donc rapidement amorti. Et si jamais vous n’optez pas pour cette solution, un dépoussiérage régulier des ampoules en place permet déjà de limiter la consommation et d’améliorer l’éclairage des pièces.
En été, la température n’exige pas toujours l’utilisation systématique de la climatisation, gourmande en électricité et qui rejette des gaz à effet de serre. Privilégiez plutôt l’utilisation du ventilateur, qui consomme peu. Des économies financières substantielles pour l’entreprise peuvent aussi être obtenues en créant de légers courants d’air en cours de journée dans les locaux et en aérant le soir après les grandes chaleurs. Connaissiez-vous le nombre de gobelets en plastique utilisés chaque année dans votre entreprise ? Une société de 200 personnes en utilisera par exemple plus de 60.000. Ainsi, au Royaume-Uni, 5 milliards de gobelets en plastique sont consommés chaque année. Sachant qu’un seul de ces verres mettra de 100 à 1.000 ans pour se dégrader dans la nature et qu’ils ne sont généralement pas recyclés, l’impact sur l’environnement est majeur.

•  D’après Le Journal du Management
     

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *