Guide pédagogique pour enfant

A l’ouverture d’une rencontre de formation, consacrée à la présentation du «guide pédagogique d’éducation aux droits de l’enfant», organisée par le ministère de l’Education nationale en collaboration avec l’UNICEF (Fonds des Nations – Unies pour l’enfance), Abdellah Saâf a indiqué que la conception de ce guide en tant qu’outil pédagogique pour contribuer à la diffusion de la culture des droits de l’enfant dans le milieu scolaire, répond à un besoin de permettre aux enfants non scolarisés ou ayant interrompu leur scolarisation pendant plusieurs années, de bénéficier d’un programme d’éducation non formelle et d’une campagne de sensibilisation à leurs droits.
Ce guide, a expliqué le ministre, a été soumis, avant sa forme finale, à un groupe d’experts en matière d’éducation aux droits de l’Homme.
Pour sa part, le représentant de l’UNICEF au Maroc, Olivier Théo Degreef, a souligné l’importance de ce guide « expérimenté tout au long de son élaboration sur le terrain en donnant la parole aux utilisateurs futurs du manuel».
L’éducation non formelle, a-t-il ajouté, est «un nouveau recours pour faire un apprentissage dans les sciences essentielles qui sont la lecture, l’écriture, l’arithmétique et aussi les comportements civiques».
Il a également souligné l’importance « d’armer tous les acteurs pour que des notions tels que l’exploitation, l’abus et la violence laissent place à l’écoute, la médiation et à la participation qui sont les maîtres-mots dans la conception de ce guide ». De son côté, Amiina M’rini Ouahabi, qui a élaboré ce guide avec la contribution de Malika Ghofrane, a indiqué que ce manuel est composé de trois parties. La première traite de la convention des droits de l’enfant, la deuxième présente des idées et des approches pédagogiques à même de faciliter la tâche aux utilisateurs de ce guide, et la dernière est un ensemble de fiches réparties en deux parties, l’une concerne les concepts relatifs aux droits de l’homme et de l’enfant et l’autre à certains articles de la convention de l’enfant.
Cette rencontre vise la formation de 35 animateurs-éducateurs régionaux en éducation non formelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *