Hajj 2017 : Les frais augmentent de 436 dirhams

Hajj 2017 : Les frais augmentent de 436 dirhams

Le quota réservé au Maroc devrait être ramené à 32.000 pèlerins

Le pèlerinage coûte de plus en plus cher. Cette année, les futurs pèlerins devront débourser 47.358.60 dirhams pour se rendre aux Lieux Saints. En 2016, ils avaient payé 46.922 DH, ce qui représente une augmentation de 436 dirhams en l’espace d’une année. Rappelons qu’en 2015, la somme avait été fixée à 45.300 dirhams.  L’année suivante, les pèlerins ont été amenés à payer 1.622 dirhams de plus. Ces frais n’incluent pas l’argent de poche, qui sera alloué par le bureau des changes à hauteur de 10.000 dirhams en plus de la dotation touristique de 40.000 dirhams. «Les frais du pèlerinage pour cette année ont été fixés à 47.358.60 dirhams, sans compter l’argent de poche que le pèlerin recevra en monnaie saoudienne selon le quota consacré à cette opération et qui est fixé à 10.000 dirhams par l’Office des changes, ainsi que le quota touristique fixé à 40.000 dirhams», indique un communiqué du ministère des habous et des affaires islamiques. Quant  au règlement des frais du pèlerinage, il s’effectuera en un seul versement, du 6 au 17 mars, auprès des bureaux d’Al Barid Bank dans les différentes préfectures et provinces du Royaume.

Le quota réservé au Maroc devrait être ramené à son niveau initial, c’est-à-dire 32.000 pèlerins, au lieu des 20.000 imposés précédemment à cause des travaux qu’a connus le Haram de La Mecque. Il faut signaler à ce sujet que l’agence de presse saoudienne avait confirmé que le  Conseil des ministres saoudiens, de même que le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud, ont validé l’augmentation du nombre de pèlerins attendus pour le Hajj 2017. Ce sont 800.000 personnes supplémentaires qui devraient être accueillies lors du grand pèlerinage, ce qui portera un total de pèlerins à 2,6 millions, contre 1,86 million en 2016, le plus bas chiffre enregistré ces dix dernières années pour le Hajj. Faut-il rappeler que jusqu’en 2013, chaque pays musulman avait le droit à un quota de

1.000 pèlerins par million d’habitants. Les autorités saoudiennes avaient par la suite décidé de réduire de 20% le nombre de pèlerins étrangers et de 50% les pèlerins saoudiens en raison des travaux de rénovation de la Grande Mosquée de La Mecque.

Par ailleurs, le ministère de tutelle annonce que le système des deux listes sera adopté au niveau de l’inscription et du tirage au sort pour les candidats au pèlerinage au titre de la saison 1439. La première liste sera dédiée aux personnes souhaitant effectuer le Hajj dans le cadre de l’organisation officielle du ministère des habous et des affaires islamiques, tandis que la seconde liste sera réservée aux personnes voulant accomplir le pèlerinage encadré par les agences de voyages agréées. A l’instar des années précédentes, sont exclus les citoyens ayant déjà accompli le pèlerinage ces dix dernières années. Quant à l’opération d’inscription au titre de l’année 1439 de l’Hégire, celle-ci  se déroulera du 8 au 19 mai 2017.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *